«On n’insulte pas les invités, Nicolas Rey»

Numéro 115

9 au 15 mai 2008

Un texte de
P45

Publié le 14 mai 2008 dans
Conversations, audios, littérature, radio

Ce mardi, dans l’émission le Fou du roi de France Inter, on recevait Denise Bombardier pour son dernier livre, Nos chères amies. Et… c’est la débandade.

L’affaire Matzneff refait surface, ils s’engueulent, bref, c’est bien la première fois que j’entends une entrevue aussi agressive dans cette émission. Et ça fait 5 ans que je l’écoute. Le public, lui, français, semble bien apprécier l’escarmouche.


(Cliquez sur le lecteur pour entendre l’extrait.)


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. Elle a plein d’horribles défauts, la Bombardier, mais on ne peut pas lui enlever qu’elle sait tenir son bout, dans une discussion.

  2. xkr says:

    c’est assez impressionnant oui

  3. aubert says:

    Je suis scandalisée- Mazneff est une ordure, on fait la chasse aux pédophiles (et on a raison) mais lui, on le laisse publier des horreurs, on marche sur la tête.
    Est ce qu’on va enfin reduire une bonne fois pour toutes ce sinistre écrivain à ce qu’il mérite et je pense qu’il devrait être poursuivi, son éditeur avec.
    Comment peut on condamner des hommes qui consultent des sites pédophiles et ne pas neutraliser cette crapule. N’oubliez pas qu’il se fait des enfants de 10-12ans!!!et qu’il s’en fait une gloire

Commenter