«Cobayes du changement»

Numéro 153

8 au 14 mai 2009

Un texte de
P45

Publié le 11 mai 2009 dans
Conversations, journalisme

Un article de Paul Cauchon ce matin dans le Devoir sur les jeunes et le journalisme. Un portrait sombre de la profession qui annonce, selon lui, une ère de pigistes et de journalistes précaires.

Extrait:

Ces jeunes sont particulièrement bien informés et cultivés. Mais, et c’est un commentaire qui a été plusieurs fois répété vendredi, la production de contenus sur Internet se fait à une vitesse affolante, et les journalistes ont souvent de moins en moins de temps pour réfléchir à la qualité de l’information et aux enjeux éthiques et démocratiques, alors que certaines entreprises pressent le citron pour multiplier l’envoi sur toutes les plateformes d’informations brutes qui ne sont pas toujours bien mises en contexte.

Quant aux institutions d’enseignement, elles devraient s’interroger sur la pertinence d’une telle production annuelle de diplômés et se demander s’ils sont bien préparés à faire face aux bouleversements actuels. D’autant plus qu’une bonne partie des 4300 journalistes actuels sont déjà des pigistes à statut précaire et aux revenus modestes.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter