Comment éviter la déprime du mauvais temps, Partie 1

Numéro 37

16 décembre 2005 au 4 mars 2006

Un texte de
Daviel Lazure Vieira

Publié le 17 février 2006 dans
Conversations, arts visuels, littérature, nightlife

Il est peut-être utile de rappeler certains événements qui, durant les prochains jours, nous sortiront de la morosité de la température… (c’est toujours comme ça, vers le mois de février, aux premiers beaux jours, on pense en avoir fini avec la neige, la glace ou le verglas, et définitivement tourner la page, entamer un printemps frais et nouveau… pour finalement faire face à la réalité, aux rues glissantes et à la buée dans les lunettes, jusqu’en avril ou mai.)

- Le Festival Montréal en lumière organise de nombreuses activités chouettes, entre autres les Arts de la Table, le Festival du Montréal souterrain qui a lieu dimanche prochain (si vous n’avez pas encore découvert les merveilles architecturales du Quartier International de Montréal… la place Jean-Paul Riopelle près de l’édifice de la Caisse de Dépôt et de Placement donne envie d’être comptable, juste pour travailler dans un endroit si génial… bon, comptable, c’est peut-être forcé, mettons alors plongeur chez Toqué! juste à côté). Et la Nuit Blanche, dans la nuit du 25 au 26, qui regroupe des tas d’activités dans le centre-ville; une idée très sympa de se promener à Montréal en pleine nuit, tout en découvrant des formes d’art novatrices et originales. Petit déj’ gratuit au Complexe Desjardins le dimanche matin.

- Le projet multidisciplinaire organisé par la galerie Monopoli, sur la rue Saint-Antoine, et qui débute le 22 février, jusqu’en juin 2006. Une belle idée qui regroupe des écrivains et des architectes, sur le thème de la ville invisible. Nicolas Dickner en glisse un mot ici. (quelques lectures de circonstance, puisque vous savez bien que je suis infatigable et qu’il me faut absolument un bouquin approprié à n’importe quelle situation: “City” d’Alessandro Baricco, et “Trilogie new-yorkaise” de Paul Auster.)


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter