En parlant de mème facebookien…

Numéro 143

27 février au 5 mars 2009

Un texte de
P45

Publié le 28 février 2009 dans
Conversations, web

090227_meme.jpg

Ces jours-ci, il circule sur Facebook ce qu’on appelle un mème.

Un élément culturel reconnaissable (par exemple: un concept, une habitude, une information, un phénomène, une attitude, etc.), répliqué et transmis par l’imitation du comportement d’un individu par d’autres individus.

Dans ce cas-ci, il s’agit de suivre les instructions puis de a) tomber au hasard sur un titre d’article sur Wikipédia b) trouver une citation au hasard sur Random quotations c) choisir une image au hasard sur Flickr.

Bref, le tout une fois assemblé devrait constituer une pochette d’album fictive. Finalement, il est demandé de marquer ses amis pour les inciter à vous imiter.

À titre d’exemple, voici un second mème qui circule et qui soumet les internautes aux mêmes «règles»:

Rules: Once you’ve been tagged, you are supposed to write a note with 25 random things, facts, habits, or goals about you. At the end, choose 25 people to be tagged. You have to tag the person who tagged you. If I tagged you, it’s because I want to know more about you.

Vous trouvez ça ironiquement inutile? Vous sentez poindre la parodie?

Adam Lisagor de Lonelysandwich s’en est chargé pour vous.

Il propose effectivement l’institution d’un mème impossible à compléter tellement il est complexe.

C’est hilarant.

Il démontre qu’il est encore permis, sur Facebook comme ailleurs, de ne pas suivre le groupe dans la prolifération de modes (ou de mèmes) sans «réel» intérêt.

Et de le faire avec humour, pourquoi pas.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter