«Je t’interdis de te branler en lisant ce truc!» [vidéo]

Numéro 160

18 au 24 septembre 2009

Un texte de
Xavier K. Richard

Publié le 21 septembre 2009 dans
Conversations, littérature, vidéos


(Durée: 36:27)

C’est le scandale du moment dans le monde parisien de l’édition.

Un document vidéo réalisé par l’équipe de documentaristes belges Strip-tease.

Personnage excentrique de l’édition parisienne et «gendre» de Jean d’Ormesson, Gilles Cohen-Solal en a confessé un peu trop à la caméra à propos de ses pratiques professionnelles douteuses.

Depuis, les procès avec les auteurs s’accumulent.

Le site de l’Express a mis en ligne l’épisode en question jusqu’au 30 septembre. On y détaille aussi les détails de l’affaire, entre autres un verbatim d’une conversation – très trash – entre Gilles Cohen-Solal et la jeune romancière Max Monnehay.

Du bon travail de la part de Strip-tease, encore une fois.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. Haha, quel trou de cul, quand même…

    Quand il dit 2000 euros, c’est son salaire pour combien? Semaine?

  2. xkr says:

    C’est le genre de gars dont on est sûr d’une chose: c’est que tout ce qu’il dit peut être remis en question…

  3. xkr says:

    Le segment à 12:52 est malade.

  4. Je trouve ça intéressant de voir qu’à Paris, la cuisine de 2 chevaliers de la Légion d’honneur ressemble à celle d’un 2 1/2 de Rosemont.

  5. jeanbaptiste hervé says:

    Ce type est le plus gros trou du cul que j’Ai entendu…
    Fabuleux documentaire des excellents strip-teaseurs…

Commenter