Le nombriliste du Parc Lafontaine

Numéro 85

21 au 27 septembre 2007

Un texte de
Xavier K. Richard

Publié le 23 septembre 2007 dans
Conversations, divers

Hier, un mec m’aborde sur la piste cyclable rue Rachel.

— Eh, c’est toi Xavier de P45?
— Oui?
— C’est toi qui a un portrait vidéo, un truc comme ça?
— Euh oui oui.
— Je voulais te dire que c’est la chose la plus nombriliste et la plus minable que j’ai vue dans ma vie. Tellement qu’on a décidé d’en faire une parodie. On te garde au courant.
— Ok, et toi t’es qui?

Mais il a déjà remis ses écouteurs, puis filé comme un lapin.

Quoique tout ça est un peu saugrenu, bien que je ne retiens du mec en question que sa barbe et son t-shirt rose «I love Néo Libéralisme», j’attends avec impatience le résultat de ses travaux avec comme précepte cette étrange idée qu’il est possible de faire un portrait vidéo sur quelqu’un sans que ça soit «nombriliste»… D’autant plus que ça fait partie d’une série, bien identifiée comme telle, et qui en sera à quatre portraits d’ici très peu de temps.

En tout cas ça sera très drôle.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
9 commentaires
  1. À mon avis, c’est quand tu dis que tous les oiseaux obèses sont là grâce à toi.
    C’est vrai que c’est un peu nombriliste.
    S’ils existaient, les nombrils des oiseaux obèses seraient très gros aussi.

  2. philippe villeneuve says:

    c’est drole que t’a stické sur le nombrilisme, il t’a aussi dit que tu es minable; angoiser pour des chats pis utiliser l’expresion “mythe hippie” ça mérite au moins une mort violente témoigné par ta mère pis la fille ( je vais inventer une blague d’après ce que ton potentiel d’astuce pourrait aller en haut avec: toi tu l’apelles blonde, mais moi je l’apelle 1-800 liquidass) qui fait semblant de trouver ça rétro quand tu concentre l’intensité de ta vision dans un poème. Je m’explique. 1) tu prends ta tête pis tu fais semblant que c’est une chose qui va aller loin dans la vie. 2) tu formes des idées qui viennet du creux de ton vécu. 3) tu prends un peigne pis tu…olé criss, chu comme toute boloxé, ch’ai pu kak e’j dit, cest right freaky, mon sous de bras a pirs controle de ma bouche, pis avoir des sentiments c’est bon je te félicite d’avoir le courage d’assumer que ton penchant pour les chansons avec des sifleux vont t’empêcher d’être nul et insignifiant devant Magy Mollo.

  3. Maggie Malo!
    La fille de Watatatow ?!?

    Ouch.
    Xavier, moi je t’aime.
    Pis je comprends tes blagues, moi.

  4. catherine you are next

  5. xkr says:

    dude, on comprend rien à ce que tu racontes. on saurait de quoi tu parles, on te considérait. mais là, tu fais une psychose nihiliste. tu t’adresses à la mauvaise porte si tu cherches de l’aide.

    explique-toi ou fais-toi ami avec les gars de lève ta jupe: http://www.levetajupe.info

  6. xkr says:

    1-866-LEV-JUPE

  7. QHORSQUEBEC says:

    citation de Philippe Villeneuve: “…olé criss, chu comme toute boloxé, ch’ai pu kak e’j dit, cest right freaky, mon sous de bras a pirs controle de ma bouche, pis avoir des sentiments c’est bon je te félicite d’avoir le courage d’assumer que ton penchant pour les chansons avec des sifleux vont t’empêcher d’être nul et insignifiant devant Magy Mollo.”

    Pour la forme, c’est du joual acadien. Pour le sens, moi non plus je ne comprends pas. Mais c’est une des rare place sur le WEB où j’ai trouvé le mot “boloxé” qui veut dire “chamboulé” je crois.

  8. Acadienne says:

    Si M. Villeneuve essayait d’écrire en acadien, ce n’est pas très réussi selon moi. S’il voulait rester maître de son argument (qui n’est pas très convaincant non plus, car personne comprend…) il aurait dû éviter d’utiliser une langue qui n’est pas la sienne.

    Et en passant, oui, boloxé signifie chamboulé, bouleversé, confus, etc. :)

Commenter