«Moi, les drapeaux…»

Numéro 52

10 au 16 novembre 2006

Un texte de
P45

Publié le 14 novembre 2006 dans
Conversations, audios, liberté d'expression, musique, radio

y_DeathWolf_131106.jpgD’une petite polémique au départ entre Jean Death Wolf Leclerc, Marc Cassivi et Nathalie Petrowski, est né ce beau moment de radio. C’était ce matin à Christiane Charette, alors que Jean Leclerc défendait sa critique de la «culture émergeante» à l’aide d’une chanson (longuement préparée pendant le week-end…).

La chanson en direct et l’entrevue de Jean Leclerc, je le mentionne, ont rassemblé une centaine de commentaires, ce qui est je crois un précédent sur le site Internet de l’émission de Christiane Charette.

Mise à jour: à la demande de Radio-Canada, nous avons retiré les extraits de Christiane Charette. Bien que nous soyons d’avis que cet usage respectait les principes de l’utilisation équitable, nous croyons aussi qu’il faut choisir ses combats, et Jean Whatever ne fait pas partie des choses auxquelles nous avons envie de consacrer beaucoup d’énergie… (Nicolas Langelier)

Mise à jour 2: un écho ici. (xkr)


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
4 commentaires
  1. myriam says:

    Ce moment radiophonique me réconcilie (un peu) avec Leclerc. Ce que je rentiens de tout ça c’est «on s’en fiche.» Parce que, dans le fond, c’est bien vrai qu’on s’en fiche.

    Quant à moi, cette polémique n’a vraiment pas lieu d’être. Franchement, l’art de s’indigner pour rien.

  2. Normand says:

    Ce moment radiophonique me réconcilie (un peu) avec Charette.

  3. myriam says:

    C’est vrai que Charette tape (un peu) sur les nerfs…

  4. Bonjour,

    Juste un petit mot pour préciser que c’est moi, à titre de réalisateur de l’émission, qui a communiqué avec un responsable du magazine P45 pour savoir si l’auteur de l’article avait obtenu la permission de Radio-Canada ou de Jean Leclerc pour offrir les extraits en téléchargement. C’est tout. Si le magazine a décidé de retirer le fichier immédiatement, libre à la rédaction.

    Pour la petite histoire… Quelques heures après la prestation de Jean Leclerc à l’émission, son attaché de presse a communiqué avec nous pour nous aviser que nous devions retirer les fichiers des deux chansons et le texte de la chanson « Texte à Christiane » après 30 jours. Donc le 13 décembre, les fichiers ne seront plus là.

    Si vous désirez immortaliser le moment, vous devriez passer vite télécharger le fichier, si trop tard…

    Cordialement,

    Bruno Guglielminetti

Commenter