Mystification médiatique

Numéro 57

15 au 21 décembre 2006

Un texte de
P45

Publié le 17 décembre 2006 dans
Conversations, politique, société, télévision

y_rtbf_171206.jpgLa Belgique a cessé d’exister la semaine dernière. L’annonce a été faite en direct, alors que la RTBF, la télévision publique belge, interrompait ses programmes pour une émission spéciale: le Parlement flamand avait voté la sécession de la Flandre du royaume de Belgique et le roi était en fuite. La Belgique, donc, n’existait plus.

S’en est suivi plus d’une heure de directs et de reportages, avec des journalistes et des spécialistes connus du public, ce qui constituait en vérité une véritable production télévisuelle sur laquelle la RTBF travaillait depuis 2 ans.

L’exercice est fascinant en ce qu’il rappelle La guerre des mondes d’Orson Welles, mystification radiophonique de 1938 qui avait créé l’émoi en rapportant en simultané une attaque extra-terrestre à New York. Cette fois-ci, on est en 2006, et c’est à la télévision publique que ça se passe, ce qui, on s’en doute, a semé la polémique. Somme toute, on peut appeller ça un sacré beau projet télévisuel!

En fait, il faut savoir surtout que le producteur de l’émission-canular Jean Libon est aussi le producteur de l’excellente «télé-réalité» belge Striptease… pour ceux qui connaissent.

On en a parlé à Christiane Charette, mais pour avoir des images (Youtube est assez pauvre sur le sujet pour une fois), il faut aller ici.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
1 commentaire

Commenter