Révolution rose en catimini dans la capitale chinoise

Numéro 37

16 décembre 2005 au 4 mars 2006

Un texte de
P45

Publié le 13 février 2006 dans
Conversations, société

À deux pas de la place Tiananmen, un petit bar caché au fond d’un vieux quartier de Pékin propose des parades bien différentes de celles des militaires. Dans la salle du deuxième étage, une matrone un tantinet lascive chauffe un public nombreux en cette fin de semaine.

Le spectacle commence par un défilé de mode sur fond de techno-dance un peu cheap. Rien de bien excitant de prime abord, si ce n’est que les acteurs sont tous des travestis ! Dans cette improbable cage aux folles « made in china » règne une ambiance bon enfant. Le public, essentiellement masculin, salue avec entrain les performances de Tang Sou, qui signifie “aigre-doux”, ou Shui ling, “jeune fille belle comme un fruit bien mûr”.

source : Radio Nova


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter