10 exercices appliqués de joël-legendrisation

Numéro 197

12 au 25 novembre 2010

Un texte de
P45

Publié le 12 novembre 2010 dans
Chroniques, La liste

À P45, on a pensé prendre Joël Legendre et le répandre dans l’actualité. Pour voir ce qui arriverait s’il était un modèle d’opportunisme commercial qui faisait boule de neige.

  1. Michelle Blanc. Au coeur du «vaginigate», Michelle Blanc annonce la sortie prochaine d’un album-photos de moules du golfe du Saint-Laurent.
  2. Ed Hardcore et Maxime Roberge. L’auteur, au lendemain de la polémique autour d’un texte paru sur Urbania, et l’animateur de Saguenay, viré pour un tweet, lancent un livre conjoint sur le voyage intérieur et l’art de disparaître de façon zen.
  3. Sam Hamad. En pleine pagaille à propos de l’échangeur Turcot, le ministre des Transports annonce qu’il lance un livre historique sur la chute de l’Empire romain.
  4. Les maires de Mascouche, de Terrebonne et de Saint-Jérôme. Sous les projecteurs pour des histoires de magouille municipale, les trois élus en profitent pour lancer un livre sur leur passion pour les commissions d’enquête, surtout celles sur le secteur de la construction.
  5. Anik Jean. Après son départ de Facebook et les nombreux commentaires lus sur Internet, Anik Jean publie Regards sur moi, une anthologie de ses statuts Facebook.
  6. Marie-Chantal Toupin. Sa dénonciation des radios commerciales aidant, la chanteuse fait paraître quatre titres originaux sur la nouvelle compilation de CKOI.
  7. Rafaële Germain. Après le tollé provoqué par un GIF animé publié par un webzine de hipsters, l’auteure et recherchiste dévoile une collection de T-shirts avec le slogan «F*ck les soucisses».
  8. Pauline Marois. La chef du PQ profite du brouhaha médiatique venu de la contestation au sein de son parti pour lancer un livre rassemblant ses meilleures techniques de poker.
  9. Jim Prentice. En démissionnant du ministère canadien de l’Environnement, Jim Prentice lance un précis naturiste dans lequel il explique notamment comment cultiver des fines herbes dans les sables bitumineux.
  10. Richard Bergeron. Après avoir dénoncé le projet de reconstruction de l’échangeur Turcot, Richard Bergeron accepte un poste au ministère des Transports et rase le Mile-End pour y construire un gigantesque pilier pour le pont Brossard-Laval.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
1 commentaire
  1. temps says:

    L’opportunisme commercial est un art qui demande des années d’entrainements.
    Cordialement

Commenter