10 lieux où l’on n’a jamais croisé Sébastien Diaz

Numéro 181

19 au 25 mars 2010

Un texte de
Xavier K. Richard et Fabbie Barthélémy

Publié le 19 mars 2010 dans
Chroniques, La liste

10 lieux où l’on n’a jamais croisé Sébastien Diaz

Lorsque Sébastien Diaz écrit dans le Voir qu’il sort assister à des spectacles ou qu’il va à des lancements, on sursaute: mais, diable, a-t-on jamais croisé ce garçon? Dude, existe-t-il vraiment?

Bon, admettons que Sébastien Diaz existe, et passons sur le fait qu’il s’intéresse à la question des téléphones portables dans les shows comme trois ans en retard (même l’opéra s’est pris en main et demande de fermer son cellulaire, c’est dire), comment ça se fait qu’on croise dans les lancements plus souvent Francine Grimaldi qu’un quelconque représentant de la dynastie Diaz-Gervais?

On a le même âge. On habite Montréal. On fréquente la même communauté artistique.

OK, non. On l’a déjà vu sortir une fois en 2006 d’un party Urbania et on a déjà eu une ride d’ascenseur dans un hôtel l’an dernier pour un événement qu’il couvrait pour Sucré salé.

Cela dit, comment est-ce possible qu’on ait assisté à des shows rap avec Catherine Perrin, qu’on se soit battu pour un croissant avec Thomas Leblanc, qu’on ait discuté du dernier décolleté de Mitsou avec Pierre Lapointe et qu’on ait fait semblant d’écouter la musique de notre iPod quand dans le fond on écoutait la blonde de la Fosse aux lionnes parler dans le dos de Jeanette Bertrand avec Nathalie Petrowski, mais qu’on n’ait jamais croisé Sébastien Diaz?

Comment ça se peut qu’après toutes ses années, on a croisé plus souvent dans les événements Janine Sutto, cette femme qui fêtera bientôt son bicentenaire, que l’animateur d’une émission culturelle «underground»?

Lui qui écrivait un jour «Les séries télé, j’en ai marre», s’il ne sort pas, les séries télé, c’est bien tout ce qu’il lui reste. Comment fait-il pour vivre!? Bon, c’est une autre question.

Peut-être Montréal est-elle plus vaste qu’on ne le pense? Que, au fond, on n’a pas les mêmes sorties avec les mêmes gens, et que Sébastien Diaz peut très bien parler de Malajube sans avoir pris de brosse avec eux, mais en se fiant à ce qu’en dit le 7 jours ou même ce qu’en dit le blogue Feeling Nouveau entre deux pointes à son sujet?

Que, même en se mettant à plusieurs, on peut ne jamais croiser une jeune vedette de télévision culturelle à Montréal?

Nan.

10 lieux où l’on n’a jamais croisé Sébastien Diaz

1. Dans un show d’Otarie, affichant une vulve sur son gaminet en guise de manifestation groupie.

2. À une soirée Frenche ou meurs, neckant Bianca dans le cadre de porte en jammant l’entrée.

3. Dans un 5 à 7 de l’Association des journalistes indépendants du Québec, débattant de l’avenir du journalisme.

4. À la boutique Drawn and Quarterly sur Bernard, l’air d’utiliser à bon escient sa paire de lunettes à monture noire.

5. À Osheaga, bottes de pluie aux pieds, pigeant allègrement dans la glacière de 33mag.

6. Sur Internet, twittant son coup de foudre groupie au show de Martine St-Clair.

7. Dans une première de film ou tout autre événement de la Cinémathèque québécoise ou du Festival du nouveau cinéma.

8. Dans un show de Numéro# à Québec, perdu au détour d’une bouteille de vodka et du feeling j’ai-pas-d’amis-ici-faque-je-vais-m’en-permettre.

9. Dans un party de loft sur Van Horne, en train de prendre le lead dans une engueulade avec un voisin énervé.

10. Au lancement du nouveau resto de Guy A. Ah bon, tu y étais? On ne s’est pas croisés alors. Peut-être que c’est parce qu’on n’a pas été invités…


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
85 commentaires
  1. annie b says:

    je vous confirme aussi qu’il ne fréquente pas les jams sessions des jazz bars, les cocktails d’ouverture de Jazz en Rafale ou les crooners et pianistes invités à la salle Wilfrid Pelletier.

    Peut-être qu’il se tient à la salle andré mathieu.

  2. c’est qui Sébastien Diaz?

  3. Alesse says:

    Vous n’étiez pas au courant qu’il ne se tient que dans les endroits les plus kitch de Montréal ?

  4. panama says:

    Y travaille à ma job et c est vrai qu il est filiforme.
    Il s est autoproclamé hipster, ca c est convaincant

  5. ish says:

    je l’ai vu avec sa blonde dans un show de Chinatown, quelques mois avant que l’émission Voir commence… depuis: niet.

  6. satan says:

    il joue à world of warcraft et à halo 3 avec ses chums, comme tout le monde de civilisé

  7. Julie says:

    Ce texte est l’un des plus drôles que j’ai lu depuis longtemps !
    D’autres ont remarqué cette étrange invisibilité, ça me rassure, je me sens moins seule !

  8. navet says:

    il est déjà venu chez moi, faire une entrevue pour urbania. je lui avais fait la recette de côtelettes de porc de ma mère et on avait pris des photos avec mon gros couteau. depuis, je ne l’ai jamais revu.

  9. Gab says:

    Hahahaha! Tant de mots pour Sébastien Diaz! Ça a fait ma journée!

    Je CROIS que le deuxième lien vers Feeling Nouveau devrait être celui-ci, peut-être, et pas celui vers les modes des années 2000? :)

    (http://www.feelingnouveau.com/2009/10/celebrity-hate-mail-sebastien-diaz.html)

    Je vous aime. Remettre en question Sébastien Diaz, c’est trop merveilleux.

  10. fab says:

    je pense que Diaz est arrivé à une telle maitrise de la scéne culturelle qu’il peut se passer de se rendre aux spectacles. Avec un peu d’expérience on sait ce qu’il se passe dans un loft proche du Mile-end, on sait comment se déroule une soirée frenche ou meurs, on sait quel public vient au show d’otarie, on sait que des cellulaires vont sonner pendant le 5 à 7 de l’association des journalistes. On sait tout ça avant meme de s’y rendre.
    Surement Diaz vit à la campagne, nu, avec sa femme et ses enfants, il cultive la terre, peint un peu, lit de la poésie, il écoute le chant des oies qui reviennent et il sourit en pensant aux agitations du plateau.

  11. Gab says:

    Woups!

    J’ai rien dit. On parlaitr de lui aussi dans le post que vous avez linké. Wow, on l’aime vraiment beaucoup.

    @ fab; j’ai pleuré en te lisant. je suggère qu’il vit aux alentours de Trois-Pistoles.

  12. Camille DT says:

    Il décore des sapins, pantoufles aux pieds, les boules de Bianca dans sa face.

  13. Gab says:

    Hahaha! Rien ne dit esprit des fêtes comme de grosses boules brunes au bord du feu.

  14. LOL à l’article et aux commentaires.

  15. Antoine says:

    Ouais, pis? On s’en crisse un peu de ce que fait Sebastien Diaz ou de ce qui devrait faire.

  16. panama says:

    Oh!
    Antoine t’es pas dans le mood de basher gratuitement sur Sébastien Diaz.

    Je dois avouer que l’article est prétentieux et je soupçonne son auteur d’être lui même un genre de Sébastien Diaz.

    Je sais pas…c’est dans le ton….condescendant….on sent….du wannabe-isme…

    On sent que le gar LUI est tellement plus….cool

  17. Hugo says:

    Sébastien Diaz n’existe pas vraiment, c’est un Voirbot.

  18. Xavier says:

    C’est clairement avec un article comme celui-ci que X.K.R va pouvoir argumenter sur l’avenir du journalisme indépendant… enfin de vraies préoccupations journalistiques!

    Dude, get a life.

  19. Pierre says:

    Si j’ai bien compris, à l’avenir, il faut aller s’identifier à XKR dans tout évènement pour être sûr qu’il a noté que oui, on y était. Parce que si on n’est pas aux mêmes évènements que XKR, c’est clair qu’on est rien… C’est LA référence, après tout.

  20. M. says:

    Faux: Sébastien Diaz était au French au meurs St-Valentin 2009. Je vous dit qu’il a beaucoup trop frenché.

  21. Seb Diaz says:

    Cher Xavier K. Richard (c’est bien ça ton nom? Désolé… Je ne te connaissais pas…).

    Vraiment, désolé de ne pas t’avoir appelé chaque fois que j’allais voir un spectacle. Je le ferai à l’avenir. Comme tu es la référence montréalaise en matière de sorties branchées et d’endroits où il faut être vu (comme un légendaire show d’Otarie), je te texterai chaque fois que j’irai quelque part. Promis.

    Pour ce qui est du reste, comme tu sembles vivre pour assister à des événements mondains ou aller danser au Picnik Électronique en bottes de hipsters (visiblement pour toi la preuve qu’on est un journaliste crédible), je peux te donner des contacts. Avec un peu de chance, tu retrouveras ta photo dans le 7 Jours et pourra prouver à tout le monde que toi aussi tu étais là.

    Longue vie à ces blogues et à leurs groupies qui font avancer le journalisme indépendant et l’humanité.

    Seb Diaz

  22. Z says:

    Vous êtes so crazy. Sérieux, j’veux pas casser le party, mais le Diaz est venu au moins 2 fois à frenchou, une fois au zoo et une fois au Cabaret. Jamais avec Bianca par contre.

  23. Fab2 says:

    Oh! C’est ben beau tout ça. C’est le début d’une belle amitié entre Xavier et Sebastien. Mais l’amitié virtuelle, c’est pas comme se voir en vrai. Viens dans les shows, les festivals, au théâtre. On veut te voir! On n’est pas dans le 7 jours, mais on est fins pareil.

  24. Blaise says:

    OK, les amis de Sébastien Diaz qui arrivez tous en même temps sur ce site, vous vous êtes échangé un courriel avec ce lien et vous vous énervez?

    C’est un article-chronique comique qui ne prétend pas révolutionner le journalisme, mais qui fait juste soulever le fait que Diaz, souvent, écrit sur des sujets traités 1000 fois et depuis longtemps.

    C’est imagé par l’absence de l’animateur dans les endroits que la plupart des gens à qui il s’adresse fréquentent.

    Juste pour dire qu’il est un peu à côté de la plaque, mais ça reste un article sympa.

    P.-S. Sébastien, P45 n’est pas un blogue, c’est un magazine qui existe depuis 10 ans maintenant. Ne le connaissais-tu pas avant ce matin?

  25. Bianca says:

    Vous vous tenez juste pas aux bonnes places! La preuve: http://www.youtube.com/watch?v=pkD7RfyQAdQ

  26. Oh oui, on l’avait bien aimée, cette vidéo: http://p45.ca/magazine/p45-hebdo-36

  27. Gab says:

    Et c’est parfait comme ça.

    Je ne voudrais surtout pas croiser Seb Diaz dans un loft party sur Van Horne ou dans un évènement underground (Ya déja assez de Nabi qu’on voit partout).

    À mon avis, son émission/journal est nuisible pour la culture underground. «Voir» contribue à la “mainstreamisation” de cette culture pour en faire quelque chose de “pseudo-branché-j’ai-vu-ça-dans-le-Voir”. Laissons les journalistes à l’extérieur de la scène underground et continuons de faire la fête à l’abri des foules.

  28. MaxLecours says:

    …mais Dude en fait…té qui toi?…un espèce de frustré un ti peu jaloux apparemment…mais bon…on voit tout de suite que tu es un GRAND JOURNALISTE… à voir la profondeur de tes recherches et le contenu révolutionnaire de ton article… un gros bravo continu ton bon travaille… …l’avenir du journalisme…ouain…sorry dude you ain’t one…

  29. Patrick Dion says:

    Ma question à moi: Est-ce que Voir est réellement un magazine underground?

  30. Èveken says:

    On se rapproche dangereusement du point Godwin. C’est chaud le printemp au Québec.

  31. Gab says:

    Wow, y’a plusieurs Gab, ça porte à confusion.

    En tout cas, si je retiens une chose de ceci, c’est que Sébastien Diaz est u excellent exemple de sens de l’humour et d’humilité.

    Ca réchauffe le coeur.

  32. Miss says:

    C’est des jokes sebichou! Prends le pas de même!

  33. christine says:

    Mon Dieu, je lis souvent les articles de P45 mais là je trouve que ça va un peu loin, suis plus certaine de continuer. C’et plate ici au Québec parce qu’on bitch tellement sur nos artistes même les plus talentueux et c’est tellement petit comme milieu, il est qui Sébastien Diaz pour faire un article de bitchage sur lui, il t’a fait quoi au juste?? C’est pas un article ça, ça te rend tellement prétentieux à mes yeux comme si TOI tu étais de tous les lancements, le plus branché de la planette comment ça se fait qu’on ne te connaît même pas? J’écoute l’excellente émission Voir et il fait une excellente job, et il sait de quoi il parle. Et j’imagine qu’il va à plusieurs lancements pas nécessairement les mêmes que toi et il ne peut pas être partout non plus, de toute façon il serait vu partout et on dirait qu’il y va trop, c’est ça la jalousie, get a life.

  34. Tobie B. Huot says:

    Tout d’abord je crois que les amis de Sébastien qui, oui, sont bien prêts à le défendre ont tout autant le droit de se “passer le mot par courriel” pour accourir ici. Ses détracteurs ont probablement eu le même réflexe pour les raisons inverses. Et de toute façon comme vous nous prenez sans doute tous pour des morons j’imagine que vous en avez rien à foutre de mon opinion donc je me permets de vous l’écrire.

    Considérant votre liste ultra scientifique d’endroits qu’une personne doit fréquenter couramment pour être cool, j’imagine que vous êtes l’ultime incarnation du dieu moderne. Un peu ce que chaque humain devrait viser, parce qu’après tout c’est une simple question de temps avant que les entreprises qui affichaient jadis “ISO 9002″ se targuent maintenant d’être “approuvées Xavier K. Richard avec la collaboration de Fabbie Barthelemy”. Deux humains qui, grâce à un horaire légèrement aéré, ont eu le temps d’établir une liste des activités à faire pour devenir un être profondément hip et digne de respect (ce qui, avouons-le, n’est d’aucun intérêt pour le 9/10eme du Québec, sortez de l’Île une fois dans votre vie).

    Sébastien, celui que je connais personnellement et sur lequel je suis donc naturellement en droit de commenter, est une personne instruite et informée qu’on a de la misère à booker pour un souper entre amis parce qu’il travaille pratiquement toujours. Si tu prends la peine d’écouter son émission, ça doit être que quelque chose d’elle te parle. Si tu ne l’écoutes pas, c’est probablement justement qu’elle ne reflète pas tes (ô combien variés) intérêts et ça, c’est pas mal normal avec toute l’offre télévisuelle. Fais juste comme pour le reste de la grille et n’y accorde aucun intérêt.

    Si vous prétendez à construire un bel avenir au journalisme indépendant, vous feriez mieux de concentrer vos efforts sur des dossiers qui le font avancer plutôt que d’écrire des “articles-comiques” qui puent la frustration professionnelle à plein nez.

  35. xkr says:

    Cela dit, Voir est une excellente émission de télé.

  36. Jen says:

    Je m’excuse Blaise, cette page est bel et bien un blogue et c’est ce que je n’aime pas des blogues justement parce que c’est toujours du bitchage finalement, rien de constructif, des niaiseries et ce sont toujours les mêmes personnes, comme le dise quelques personnes ici, get a life.

    Et oui j’écoute Voir et non je ne connais pas personnellement Sébastien Diaz et oui j’aime beaucoup l’émission et l’animateur qui est soit dit en passant excellent et j’imagine que s’il avait été un twit qui ne connais rien il ne l’aurait pas pris comme animateur car j’imagine que c’est assez difficile de percer dans ce milieu.

    Ah bien peut-être que vous Monsieur Xavier machin auriez été meilleur, votre candidature n’avait pas été retenue? Ah comme c’est dommage…… meilleure chance la prochaine fois mais entre vous et moi avec des articles innocents comme ça, vous n’avez pas grand chance, vous resterez au P45 low profile.

  37. Aurelia says:

    Mister XKR, t’aurais du venir à la soirée de Guy A… c’était très sympa (pas assez de Champagne, mais bon), je crois même que j’ai croisé ton ami Poiré.

  38. Cristine says:

    COREY HAIM EST MORT. Vous devriez être en train de vous recueillir au lieu de vous chicaner sur Internet.

    Maudits sans coeurs.

  39. Catherine says:

    Ce billet est d’une intrigante vacuité et, jeune homme, me voilà dégoûtée et surtout, déçue de votre plume de luchador-pacotille. On s’abreuve de quoi, là?
    SI VIDE.

    Vide et pertinence free.

    Mais votre haine gratisse est d’une fraîcheur!
    Vous devriez soumettre votre plume à caméra café. On rirait ben, han.

  40. Hein? says:

    Chic un méchoui.

  41. Luchador-pacotille Xavier. T’es pas fin.

  42. ORL says:

    Hey, P45

    Le Diaz-Gervais bashing, ça fait tellement 2009. Redondant…

    Ayez un peu plus de couilles.

    Tant qu’à aborder le sujet, à quand un “10 lieux où l’on n’a jamais croisé Catherine Pogonat”?

  43. Patrice Pas L'Écuyer says:

    Les artistes et personnalité public sont sujet à des critiques à tous les jours, gratuit ou pas. Desfois c’est du bitchage, desfois c’est solide, desfois c’est humoristique… pas toujours de bon goût.

    Mais un artiste ou autre personnalité public doit s’y attendre. Il y a différentes manière d’y faire face:
    -Le prendre avec philosophie et en rire
    -L’ignorer et continuer
    -Affronter et créer de la chicane
    -Ce tirer une balle dans la tête et détruire sa carrière (ce qui revient au même).

    Sébastien, l’être qui ne fait pas l’unanimité, devrait accepter le bitchage et la critique et au moins l’ignorer. C’est juste drôle (comme Marc Labrèche avec Céline Dion par exemple)

  44. Sébastien Pas Diaz says:

    Oh! Mais arrêtons de nous obstiner et répondons à la seule question qui mérite d’être posée!
    Il; est où Sébastien Diaz?! Il est agoraphobe ou quoi?

    Ce n’est pas personnel puisqu’en réalité, la question ne concerne pas uniquement Sébastien Diaz ou Catherine Pogonat.

    Mais sommes-nous en droit de demander qu’un animateur d’une émission culturelle soit présent au sein de sa communauté? Clairement, c’est quelque chose que l’on peut questionner.

    ORL, parler des choses comme si elle étaient datées, sérieusement à ton âge, tu peux faire mieux, non?

  45. Léa Clermont-Dion says:

    Je ne comprends pas honnêtement la pertinence de tes propos Xavier. Au début, on sourit peut-être un peu ou plutôt, on essaie de sourire. Au final, je trouve ce texte particulièrement ordinaire. J’aime bien tes dossiers généralement, mais pas lorsqu’ils sont aussi gratuits qu’aujourd’hui. La bitcherie, c’est tellement facile.

  46. Franchement, Léa…

    «gratuits», «bitcherie»: en utilisant les mots à la légère, on leur enlève tout leur sens. Ce n’est pas ce qui se trouve dans ce texte de Xavier, qui était seulement une variation humoristique sur une observation, comme l’a bien compris Sébastien Pas Diaz: il est surprenant de ne jamais voir l’animateur d’une émission culturel dans les événements culturels en question.

  47. Léa Clermont-Dion says:

    Cher Nicolas,

    Je peux comprendre le fondement du propos de Xavier. Critiquer l’animation d’un individu portant sur ses épaules l’une des rares émissions culturelles à Montréal est certes louable. Entendons-nous, Xavier touche un point à travers cette diatribe humoristique assez bien menée. En effet, je n’ai pas de problème avec le dessein du texte…en fait, le but que j’ai cru comprendre.

    Non, j’ai plutôt de la difficulté avec le moyen utilisé pour amener le propos principal. Je m’en fous de savoir si Sébastien va assister au show d’Otarie. Je me fous de savoir si Diaz vient à l’AJIQ. Mon gros bon sens me laisse simplement arriver au constat suivant: critiquer Sébastien Diaz en se basant sur ses allées et venues, je trouve ça moyen.

    By the way, «gratuit» n’est peut-être pas le mot juste. Disons que je trouve ce texte peu «pertinent». J’aime bien P45, mais je n’arrive pas à apprécier ce texte.

  48. heureusement que ORL on le voit dans les lancements

  49. Jen says:

    en réponse à Patrice pas L’Écuyer, moi je trouve que la réponse de Sébastien Diaz au contraire est très humoristique et sarcastique, j’imagique que d’habitude il ne répond pas à ce genre de commentaire mais avouons qu’ici il fait bien de remettre le Xavier machim en question à sa place, en fait je trouve l’article niaiseux, comment peux-tu savoir si Sébastien Diaz était à tel ou tel événement, il y en a tellement et j’imagine qu’il doit choisir sinon il vivrait 24 heures sur 24 et n’aurait plus de vie s’il fallait qu’il assiste à tout, il doit devoir choisir les événements en fonction de ce qu’ils vont parler dans l’émission. C’est quoi l’idée finalement de faire un article sur ce sujet s’il ne connaît même pas personellement M. Diaz et qu’il ne sait même pas si se propos sont fondés?
    C’est n’importe quoi! M. Xavier ça ne te tenterais pas de faire des articles plus intelligents?

  50. Patrice Pas L'Écuyer says:

    @Jen:
    C’est parfait, c’est une blogue humoristique, pris avec humour par Seb Diaz qui a répliqué avec humour.

    Je ne crois plus que l’on devrait en faire un plat! L’humour, le sarcasme, le bitchage ca fait partie de la vie artistique… parlez-en aux nombreux artistes.

    Y a du groupie qui n’accepte pas ca.

  51. oui mais Jen as-tu lu les autres articles de Xavier avant de dire ça ?

  52. Sylvain says:

    “Cher Xavier K. Richard (c’est bien ça ton nom? Désolé… Je ne te connaissais pas…).”

    Semblerait qu’en plus de ne pas fréquenter les événements, Diaz ne lit pas non plus les journaux culturels. Sauf erreur, Xavier K. Richard à collaboré au journal Voir pendant un certain temps. J’imagine que ça prouve que Voir engage vraiment n’importe qui!

    Je pense que tout ça devrait se régler à une soirée Word Up. Don’t talk the talk if you can’t walk the walk.

  53. BleuMethylene says:

    Chouette, une chicane entre frencheux et vedettariat.

  54. amy says:

    J’aime bien P45 et j’aime bien aussi Sébastien Diaz que je trouve excellent, il a un style d’animation le fun qui sort de ce qu’on voit habituellement, il est cultivé tout en ayant un côté humoristique. Je lis aussi son blogue.

    Celui ou celle qui parle du blogue ou il parlait des téléphones cellulaires dans les salles de spectacles, si vous lisez l’article comme il faut, il n’a jamais prétendu que c’était nouveau, il avait juste le goût de parler du phénomène qui est agaçant. Celui ou il parle du hipster, il n’a jamais prétendu en être un il a dit
    QU’ON DISAIT DE LUI QU’IL ÉTAIT UN HIPSTER et lui n’était pas d’accord.

    Juste remettre les pendules à l’heure. Et sur ce, je continuerai à lire P45, ça arrive qu’on ne soit pas tout à fait d’accord avec ce qui est publié.

  55. Fabbie pas Barthélémy says:

    Jen,

    “comment peux-tu savoir si Sébastien Diaz était à tel ou tel événement”

    Parce qu’on est plusieurs à P45 et qu’on sort beaucoup. Même trop. Parce qu’on travaille pour des instances culturelles aussi, qu’on bénévole pour des festivals grâce à notre horaire si aéré (j’adore le ton légèrement méprisant de Tobie Huot envers le public de produits culturels, pour un chroniqueur culturel, c’est admirable – insérer slow clapping ici).

    Qu’on le veuille ou non, on finit tous par les croiser les Manon Dumais, les Nicolas Tittley, les Francine Grimaldi, les ORL, les Olivier Lalande, les Sophie Cadieux, les Dany Lafferière, les Laurent Saulnier, les Philippe Papineau, les MC Gilles, les Philippe Couture, les Marie-Hélène Poitras, les Philippe Renaud, les Evelyne Côté dans les lancements de livres, dans les vernissages, les rentrées montréalaises, aux premières de théâtre, aux projections de presse.

    Si vous trouvez cela trop branché, vous n’êtes peut-être pas dans votre domaine. Il n’est jamais trop tard pour une réorientation de carrière. Et en passant, Tobie Huot, c’en est un autre qu’on ne voit pas! Il y a des rumeurs stipulant que le monde de Musique Plus/Musimax sont tous dans une espèce de camp où ils n’ont le droit de sortir que pour faire des topos.

    “Il y en a tellement et j’imagine qu’il doit choisir sinon il vivrait 24 heures sur 24 et n’aurait plus de vie s’il fallait qu’il assiste à tout,”

    Les organisateurs ont structuré la plupart des événements culturels pour qu’ils aient lieu entre 17h et 23h. C’est vraiment pratique. Pas besoin de se lever à 3h du matin pour assister à une pièce à la Licorne ou au Quat’sous ou pour profiter d’un spectacle au Métropolis. C’est ben faite pareil, non? Et comme ça, on n’a pas à vivre 24 heures sur 24…

    “Il doit devoir choisir les événements en fonction de ce qu’ils vont parler dans l’émission. C’est quoi l’idée finalement de faire un article sur ce sujet s’il ne connaît même pas personellement M. Diaz et qu’il ne sait même pas si se propos sont fondés”

    On ne veut pas avoir l’air de stalkers, mais on connaissait Sébastien Diaz bien avant qu’il ne soit à Voir. Oui, oui, avant État Critique, avant Sucré Salé. On a même lu ses articles dans l’Actualité, dans le Urbania, dans le Nightlife, dans le Clin D’oeil ou le Elle Québec (on n’a jamais su faire la différence). Pourtant, aprèes toutes ces années, on ne l’a jamais vu. C’est quand même fou. On n’a peut-être pas de chance. Toi, tu l’as déjà croisé?

    Longue vie à Sébastien Diaz et à ses groupies qui remplissent les salles culturelles.

  56. Laurent M. says:

    P45 se la joue un peu trop là.

  57. Où est-ce qu’on signe pour marier Fabbie *pas* Barthélémy?

    (Je veux marier Fabbie parce que Xavier est déjà pris et parce que Sébastien, je ne l’ai jamais vu en vrai, ce serait un peu malaisant.)

  58. Simon says:

    C’est vrai! Sortez de l’île!
    Moi, je l’ai déjà vu aux Promenades Saint-Bruno, Sébastien Diaz.

  59. Kim says:

    Francine Grimaldi est toujours là, peu importe l’évènement. Je l’aime.

  60. Lanky says:

    Chronique à lire….Fier représentant de cette race ce Xavier….

    http://www.journalmetro.com/paroles/article/459003–le-commenteux

  61. CPL says:

    10 endroits où j’ai déjà croisé Seb Diaz, comme ça, à brûle-pourpoint
    1. Au lancement de Marie-Pierre Arthur
    2. Au lancement d’Omnikrom
    3. Au lancement de We Are Wolves
    4. Dans un party Frenche ou Meurs
    5. Dans un show de Gatineau
    6. À la soirée BAP au Métropolis
    7. A la première de Huis Clos
    8. À la première d’Une musique inquiétante au Rideau Vert
    9. Au lancement de Malajube
    10. Dans nos shows de fin d’année au secondaire

    Nombre d’endroits où j’ai déjà croisé Nathalie Petrowsky : 0
    Nombre d’endroits où j’ai déjà croisé Franco Nuovo : 0
    Nombre d’endroits où j’ai déjà croisé René Homier-Roy : 0
    La fille des Grands Ballets Canadiens : 0

    Tsé…

  62. Bergeron says:

    Moi, ce qui m’inquiète dans ce texte, c’est la mention d’Otarie comme référence culturelle. Otarie, ça existe pas mal juste pour les amis des membres du groupe. Les concerts d’Otarie sont loin d’être des événements incontournables…

    Aussi, même si Thomas Leblanc fait bien son travail de RÉDACTEUR au Nightlife, ce n’est pas une personnalité publique. Dans ce contexte, on lui donne la même importance qu’à Pierre Lapointe, ce qui confirme que vous êtes peut-être trop près de la scène que vous couvrez.

    Vous n’êtes (heureusement) pas seulement lus par votre cercle d’amis. Vos amis et collabos ne sont pas forcément dignes d’intérêt général!

    Ceci dit, l’article me semble clairement humoristique et Sébastien Diaz, en grand carriériste qu’il est, devrait être content de faire autant jaser.

  63. bru says:

    Je replace toujours pas Sébastien Diaz. Est-ce que c’est le penchant de Mathieu Petit du Voir Sherbrooke?

  64. Quelle obscure référence.

  65. Karyne says:

    Et dites-moi, qui est ce cher Xavier?! Parce qu’au dernière nouvelle, je ne l’ai jamais vu dans un show de télé, ni jamais entendu parler de lui, ni jamais vu sa photo dans un magazine! Seb, au moins, on entend parler de
    lui! Xavier K. Richard, tu devrais pas perdre ton temps a écrire des articles aussi nul, la vie est trop courte! ;)

  66. F3 says:

    Enfin une amie de Diaz qui a compris le jeu! Les autres, je ne suis pas fière de vous.

    CPL, tu n’as pas ma chance. Moi, Nathalie Petrowski m’est littéralement rentrée dedans à la première de Huis Clos et au lancement d’Omnikrom (ok, non, ça, c’est pas vrai).

    Franco Nuovo, c’est sûrement la texture de ses chemises qui t’aveuglent.

    René Homier-Roy passe sa vie entre l’Ex-Centris et le Cinéma du Parc, mais c’est vrai qu’on ne l’a jamais vu dans un show de Gatineau et même au Rideau Vert (c’est sûrement parce qu’on va jamais au Rideau Vert).

    La fille des Ballets Canadiens, elle, si j’ai bien compris, elle alterne entre un show de Dumas et de Yann Perreau parce qu’elle aime ça sortir de sa zone de confort (Oh ! Pis danser aussi, elle aime beaucoup ça).

    Et pour répondre à Léa et les bitcheries. Bitcher, de mon avis, ça serait plutôt de ridiculiser le style d’animation de Diaz, son accoutrement, ses fiançailles hâtives ou parler de son livre sur le kitsch . Là, il est surtout question de son absence ce qui n’est pas peu pertinent ou négligeable. Parce qu’on pensait vraiment sans mauvaise foi aucune que Diaz avait été créé de toutes pièces comme S1m0ne dans le film avec Al Pacino.

    Pis pour le monde qui parle d’Otarie, come on! On se resaisit! Moi, je vais faire comme si je n’avais rien lu.

    Et CPL, notre relation illustre parfaitement la petitesse de Montréal. se croiser dans un 5à7 fétiche un vendredi soir d’été. L’Espace Go, le TNM, toujours par hasard. Être juste derrière toi dans l’interminable file du Frenche ou meurs. Prendre un verre pour parler réseaux sociaux et tomber sur Michelle Blanc. C’est ça, Montréal.

  67. GenRoss says:

    Vous avez jamais pensé qu’il pouvait habiter LA BANLIEU (ici entendre de l’écho en canne) … c’est pour ça qu’on le croise jamais! Tsé!

  68. Thomas Leblanc says:

    Je ne vais pas au théâtre.

  69. Serge Postigo says:

    Pouvez-vous écrire sur moi la semaine prochaine?

  70. Serge, Thomas. Thomas, Serge. Un match fait dedans le ciel.

  71. hdv says:

    Pénible cet article non? On sent de la pression du site cliqueduplateau.com?

    Je dis bof…

  72. trollduplateau says:

    cé ki ca Sébastien Diaz ? stu un ami de Lhasa de Sela ?

    cé ki ca Xavier K. ? stu un ami de Richard Z pi Guy A ?

    g dmandé autour de moua pis parsonne lé connait.

    sa doit être les médias de Mourial ki essaye de nous fair acroir ke cé des veudette

  73. Baz says:

    Est-ce que c’est trop tard pour entrer dans le beef ?
    XKR, tu me dois la bière que tu m’as volé.
    Seb Diaz sort beaucoup. Je le vois tout le temps chaud raide a 3am qui sort de la rockette. Il trippe sur le cheez bacon du rapido et crie souvent des injures aux passants.

    Juré craché

  74. Étienne Régulier says:

    Fabbie, moins long s.v.p.
    Max Lecours : prends ton temps, tu sonne comme si personne aurait voulu te connaitre.
    Sebas diaz y’est bon, mais c’est dur pour lui de porter 210% du cerveau de son couple…ça fait qu’il va souvent voir sa blonde donner le départ pour des courses de char illégales dans des parkings à Laval….ça le détend. Laissez le tranquille.
    Quand j’écris ça je me rends compte que XKR ça sonne comme un nom de moto sport.
    Y’a bien du monde sérieux en tout cas….continuez de vous enflammer, mais essayez de rester concentrés sur l’humour quand y’en a.

  75. Michelle Blanc says:

    Allez voir, je viens d’écrire sur twitter.

  76. Re-LOL à l’article et aux commentaires.

  77. Nic_M says:

    Mohahaha. C’est fou comment le monde aime ça embarquer dans des débats sans but. La vérité c’est qu’on s’en calisse ben de Sébastien Diaz et de ce qu’il fait. Longue vie au magazine qui provoque et longue vie à Serge Postigo qui ne semble pas avoir peur de se faire taquiner un brin. (Voir son commentaire plus haut).

  78. gmarquis says:

    à Étienne Régulier

    Franchement, est-ce que toutes les belles femmes n’ont pas de cerveaux à tex yeux? Un vrai macho!!!! plus plus plus

    J’imagine que tu n’as jamais eu la chance d’avoir une aussi belle femme comme copine, donc tu peux pas savoir.

    Juste en passant je pense que Sébastien Diaz comme je vois que c’est quelqu’un d’intelligent est avec sa copine pas pour rien.

    Mais comme disait l’autre c’est des débats sans fin, y a toujours quelqu’un pour répliquer et dire des niaiseries donc on finit plus mais en tant que femme je voulais mettre les pendules à l’heure

    Divine

  79. Stéphane says:

    Le plus amusant dans l’histoire c’est que je ne sais toujours pas qui pisse le plus loin.

    Un duel s’impose près du Cinéma du Parc, parce qu’avec les grillage au sol l’urine éclabousera tous les spectacteurs de cet épique ‘pee-down’

  80. Camille DT says:

    Y’a mieux que CPL qui veut plugger qu’elle aussi, à sort.
    Y’a mieux que les boules à Diaz qui link un vidéo de Salut Bonjour.
    Y’a mieux que Tobie et ses boules qui se la “jousent” avec leur dictionnaire des synonymes.

    Y’a la fille qui signe “Divine” et qui écrit “Un vrai macho!!!! plus plus plus”

    Je serai la fille qui “réplique et di[t] des niaiseries”

  81. says:

    Sans aucun doute le moment le plus drôle que j’ai vécu sur P45. Merci pour l’article et la crise.

Commenter