24 heures chrono

Numéro 105

29 février au 6 mars 2008

Un texte de
Julien Cayer et Corinne Fréchette-Lessard

Publié le 29 février 2008 dans
Idées, Société

24 heures chrono

Ce matin, nous sommes devenus collectivement et individuellement plus riches. Les jeunes comme les vieux, les fins comme les pas fins, les supporters d’Obama comme les pro Clinton – tous avons droit à une journée de plus: le 29 février.

Dans cette société où le temps file à la vitesse de l’éclair (sauf pendant 3600 secondes d’extase, malheureusement), il faut savoir profiter au maximum de toutes les possibilités offertes par ce jour bonus qui n’existe qu’une fois tous les quatre ans. Oui, c’est l’occasion de faire ce qu’on n’a jamais le temps de faire, rien de moins.

P45, avec sa générosité caractéristique, vous propose quelques suggestions pour rentabiliser cette journée. Lecteurs, à vos checklist:

1. Regarder les six Stars Wars/les trois Lord Of The Ring/les sept Police Academy.
Réserver un peu de temps pour les rapporter au club vidéo.

2. Dormir 24 h…
Rien de perdu, rien de gagné… mais câline que ça ferait du bien.

3. …Ou, au pire, regarder quelqu’un dormir 24 h.
En visionnant 4 fois de suite Sleep, le film palpitant d’Andy Warhol qui montre un homme dormir pendant six heures.

4. Prendre position une fois pour toutes.
Sur le port méthanier de Rabaska, la politique scolaire, la mode du keffieh, les recommandations du rapport Castonguay, le dégel des frais de scolarité, Pauline Marois.

5. Imprimer ses photos numériques/organiser son iTunes/faire le ménage de l’armoire à épices.
Ou tout autre ménage/classement reporté depuis trop longtemps.

6. Enterrer la photo de Bob Gainey dans la cour.
Et imaginer ce que la Sainte Flanelle serait avec Marian Hossa et Daniel Brière dans son alignement.

7. Faire venir le réparateur de Bell.
Heure d’arrivée: n’importe quand entre 6 h du matin et 9 h du soir.

8. Organiser un souper avec tous vos amis «on devrait aller boire un verre». En même temps.
En profiter pour cuisiner un plat compliqué avec beaucoup d’ingrédients. Un cassoulet, par exemple.

9. Écouter les 68 disques de la discographie complète de Nana Mouskouri.
Et apprendre La rose blanche de Corfu par cœur.

10. Apprendre l’albanais.
Ou à jouer de la harpe. Juste de même.

11. S’équiper pour composter.
Une bonne chose de faite.

12. Réfléchir à la métaphysique.
Au temps qui passe, au sens de cette journée «gagnée». Relire Kant et, s’il reste un peu de temps, s’attaquer à un classique.

Par Corinne Fréchette-Lessard et Julien Cayer.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter