Approuvé-réprouvé

Numéro 188

14 au 20 mai 2010

Un texte de
P45

Publié le 14 mai 2010 dans
Approuvé-réprouvé, Chroniques

Approuvé-réprouvé

Une liste du moment de ce qu’on aime et ce qu’on n’aime pas, et qui suit avec attention sur Twitter la démarche d’apprivoisement de Richard Martineau avec son nouvel iPad.

Approuvé:

1. Le port de la jupe obligatoire.
Une chance qu’on a les radicaux.

2. La vidéo techno-geek-ingénierie de la semaine.
Ça ne marche pas avec les gaufres, par contre.

3. Normand L’Amour chante le Sportnographe.
Quand «Sportnographe» rime avec «moving slow and shake your ass», on aime bien ça.

4. Se faire offrir un shooter par le Romolo.
Après qu’on ait dépensé 5000$ en boisson (pis ben du fun), c’est cool de leur part.

5. Un vidéoclip avec des chats.
Surtout quand la toune est bonne.

Réprouvé:

1. Lorsque des futurs parents arborent tous les deux une image d’échographie comme photo de profil Facebook.
On vous félicite, mais on se passerait bien de cette photocopie d’utérus.

2. Écrire sur Cannes avec l’angle polémique.
Eille. Ta première polémique, elle repose sur un petit collectif d’extrê­­me droite française, et ta deuxième, sur Berlusconi qui s’énerve le fascisme. Bref, un article de marde du Métro.

3. «Drink Culture TV».
Bonne chance avec votre «nouvelle philosophie» de buralistes jet-setter.

4. Les chroniques sur la météo.
Ou quand Marc-André Lussier se prend pour Pierre Foglia…

5. Les reprises des Beatles.
Surtout celles en québécois.

6. Jean-François Bégin, chroniqueur sportif de La Presse.
On ne sait juste pas à quoi il sert, au juste. Sûrement pas à être lu.

7. Le lipdub des joueurs du Canadien.

En attente de classement:

1. Sudbury.
Parce qu’ils sont un peu puritains, mais qu’ils nous ont donné Les pieds dans la marge.

2. L’hélicoptère de La Presse.

3. Le regard lubrique de Jean Pagé.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
8 commentaires
  1. Samuel says:

    «On ne sait juste pas à quoi il sert, au juste. Sûrement pas à être lu.»

    C’est drôle cette phrase venant de P45.

  2. Olivier says:

    Moi j’aime bien JF Bégin, je vois pas ce qu’il fait de si mal.

  3. Matvee says:

    je réapprouve Cé moé l’morse

  4. LsD says:

    À chaque semaine je viens lire cette chronique et je réprouve de plus en plus votre target=”blank”. D’abord ce n’est plus du code valide, c’est très 2001. Mais surtout, c’est pas “blank”, c’est “_blank”. Ce que vous faites actuellement, c’est créer une seule fenêtre qui a pour nom “blank” et ouvrir les pages dedans, et non créer une fenêtre vide à chaque fois qu’on clique.

    Je dis ça parce que j’vous aime, mais aussi parce que j’aime ça appuyer moi-même sur Ctrl quand je clique quelque part.

  5. Morneau says:

    Ok pour les chats, c’est vraiment un animal formidable, mais la toune est vraiment extrêmement pas intéressante. La rythm guitar est dull, le piano est dull, les accords sont dulls, le solo de guit est dull. Vraiment.

    Bien essayé ; )

    Bravo pour le reste!

  6. Stéphane says:

    C’est sûr que tu ne verras jamais JF Bégin mettre un chandail du CH à l’Antichambre. Et c’est l’une des raisons pour lesquelles je le lis. Il est de loin le meilleur chroniqueur de sport au Québec. Lisez ses portraits de Jaroslav Halak, Michael Cammalleri et P.K. Subban et ce qu’il a fait aux olympiques avant d’écrire de telles stupidités. JC’est aussi lui qui a eu le scoop de la vente du Canadien.

  7. Patrice Ricard says:

    Putain P45, vous avez des lecteurs fans du CH, apparemment ! (Trop peut être :) )

    Et contrairement à LSD, j’adore la balise “blank” même si elle est mal écrite. C’est complètement 2010 avec les navigateurs à onglets.

  8. Stéphane says:

    JF Bégin et Richard Labbé devraient être exhilé en Gaspésie pour couvrir le frivolité des ligues de bière locales.

    Pour Bégin, des mots qui rejoignent personne ça lui connait et pour Labbé, il pourra nous dire à toutes les trois phrases qu’il est en direct de Percé et qu’il voit Le Trou en sirotant son café.

    Pour nous c’est du ménage, pour eux c’est le déplacement de leur quotidien vers des analogues pas trop dépaysant.

    Merci Cyberpresse de prendre note de cette suggestion.

Commenter