Comment devenir millionnaire au Pérou

Numéro 158

7 août au 10 septembre 2009

Un texte de
Miguel Tremblay

Publié le 7 août 2009 dans
Chroniques, La liste

Comment devenir millionnaire au Pérou

C’est dans la nature humaine de réfléchir sur les façons de s’enrichir. D’autant plus que lorsqu’on est dans un pays étranger, on se pense toujours ben bon en constatant les aberrations et les manques du pays hôte. Alors, pourquoi ne pas en profiter pour se remplir les poches?

Voici 10 moyens rapides de devenir millionnaire au Pérou.

1. Posséder 250 000 dollars canadiens (facile).

2. Établir une compagnie de bateaux rapides sur le lac Titicaca.

3. Construire un hôtel sur les bords de l’océan Pacifique à Paracas.

4. Vendre des permis pour chasser les chiens. Il y a en a partout. Ils dorment sur le trottoir et les piétons les contournent.

090807_perou2.jpg

5. Ouvrir un restaurant où les frites sont blanchies avant d’être cuites.

6. Vendre des dessus de bols de toilette.

7. Ouvrir un restaurant spécialisé (pas avec un menu de 18 pages) qui offre des légumes frais.

8. Offrir un service pour couper les barres d’armature qui dépassent des toits. Elles dépassent sur plus de la moitié des édifices.

090807_perou3.jpg

9. Vendre des systèmes fonctionnels de contrôle de débit d’eau chaude pour les douches.

10. Vendre du vrai café.

Boni: quelques observations sur le Pérou en vrac

1. La feuille de coca n’est pas une drogue.

2. Nous n’avons vu aucune voiture américaine au Pérou. Il n’y a pas de Honda non plus.

3. Nous n’avons vu que deux femmes enceintes. Pourtant, il y a des jeunes enfants partout.

4. Les Péruviens ne fument pas.

5. La musique américaine des années 80 est très, très populaire.

6. Nous avons entendu au moins une chanson de Michael Jackson par jour.

7. La signalisation routière, lorsque présente, n’est vraiment qu’une suggestion.

8. Le café est, à tout coup, instantané.

9. Le débit d’eau chaude est une technologie qui n’est pas maîtrisée.

10. Il y a abondance de vêtements de marque North Face. Mais c’est pareil à Montréal ou en Europe, vous me direz.

11. Tous les panneaux publicitaires et les affiches des magasins utilisent des hommes blancs, sans exception. Même à la télévision péruvienne, on ne voit que des blancs. Curieusement, tous les Péruviens ont la peau foncée et ne ressemblent en rien à des blancs.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. Gérald says:

    “Curieusement, tous les Péruviens ont la peau foncée et ne ressemblent en rien à des blancs”

    Eh bien non, il y a des Péruviens blancs, petite minorité d’origine européenne qui vit quasiment en vase clos et qui, comme dans plusieurs autres pays sud-américains, sont ceux qui contrôlent politique et économie.

  2. squarep says:

    les honda existe au Pérou tout comme les voitures américaines telles que pontiac ou dodge sans parler des land rover.
    De plus,les péruviens qui ont la peau foncés sont assez minoritaires dans les grandes villes;pour les trouver,il faut aller à la selva ou la sierra (là on trouvera beaucoup d’indiens(les cholos qui eux ont effectvement la peau foncé).Mais à Lima et meme près de la foret amazonienne,il n’est pas rare de croiser des personnes blondes aux yeux bleus.

  3. Elodie says:

    Wow, cet article me rappelle de bons souvenirs :)
    Bon portrait du Pérou. En passant, c’est un pays magnifique à découvrir pour ceux qui ne l’ont pas fait

  4. Seb says:

    Pour les armatures qui dépassent des toits, c’est plutôt du financement pour construire des deuxièmes étages que ça prendrait. 8 ans après mon voyage, ça me rappel des bons souvenirs et des moins bons comme pas de dessus de bol de toilette pendant 3 mois !

Commenter