Courrier P45

Numéro 85

21 au 27 septembre 2007

Un texte de
P45

Publié le 21 septembre 2007 dans
Chroniques, La salle du courrier

Courrier P45

Quelques lettres de nos lecteurs.

Osheaga

J’aimerais prendre le temps de vous dire cher P45 que, à défaut d’avoir rencontré une jolie hipster à Osheaga, j’ai pu rapporter chez moi quelques peintures qui ornaient les bois près de la scène du MEG. Maintenant, je les exhibe fièrement dans ma cuisine. Elles ne sont pas trop bavardes, mais ça a un bon côté aussi.

Graham V. P.

Nous aussi, à la rédaction, on s’est longuement demandé si on adoptait un animal domestique. La réponse: ouach non. Mais nous te félicitons de ton geste, sûrement que lesdites peintures trouveront le chemin des poubelles au printemps. Bravo.

Obsession
Ça fait un moment que je veux savoir. Est-ce que P45, c’est pour page 45? Qu’est-ce qu’elle a la page 45?

Fanny

La page 45, c’est ici. Mais pas ailleurs. Derrière la montagne, la source. Sous le soleil, le vent, (placez ici une phrase philosophique approximativement équivalente).

Pour la chronique société

J’attends dans le parc voisin du salon B un ami et c’est là que j’ai vu l’Élégant inélégant qui allait se repaître d’un reste de casse-croûte de poulet et frites laissé par deux jeunes demoiselles.

Notre ami se pourlèche les babines à chaque bouchée comme s’il était en train de déguster le plus grand festin dans un des grands restaurants de Montréal.

— Ouach il mange mon restant dégueulasse!, de dire une des deux.
— Si tu trouves ça trop dégueulasse, paie lui donc une cuisse avec frites. Comme ça il ne te prendra pas tes restants.
— Chu pas pour nourrir la ville de Montréal!
— Bon dans ce cas-là laisse-le finir son snack en paix c tout
— Bon on s’en va tu en dedans?
— Quoi, tu veux pus regarder ton nouveau chum luncher?
— Ha ha ha!, même pas drôle.

Lou P.

Bon, on apprécie l’effort, c’est pourquoi on a corrigé les fautes les plus consternantes de ton texte. Mais c’est tout ce qu’on peut faire, Lou P., pour ton récit qui n’a même pas de punch final. Si t’en trouves un, vois avec Entendu à Montréal, peut-être qu’ils trouveront ça drôle…


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter