Courrier P45

Numéro 101

1er au 7 février 2008

Un texte de
P45

Publié le 1 février 2008 dans
Chroniques, La salle du courrier

Courrier P45

So much pour l’indépendance

J’aime bien P45 malgré que certains de vos collaborateurs font des apparitions dans les médias mainstream, ce qui m’a toujours fait douter du côté «indépendant» de l’entreprise P45.

Comme pour votre façon de ploguer à tour de bras Fricot Machine ou je ne sais plus trop quoi à tour de bras, comme les derniers des groupies. So much pour l’indépendance.

J’ai compris l’astuce: certains, chez P45, avec la complicité du mainstream, pratiquent une forme de convergence qui a déjà un nom: la publicité virale.

Pour le meilleur et le pire, passéiste et nostalgique comme je suis, j’ai toujours préféré au P45 (fabriqué par l’excellent manufacturier Kahr Arms) le bon vieux Walther P38.

Sérieusement: je crois qu’il y aurait peut-être quelque chose de «synergique» à faire avec P45, Bang Bang et quelques (trop rares) autres.

Peut-être même relancer TQS?

Paul B.

Cher Paul, sache qu’on est indépendant, point. Non mais, hein. On en reste là si tu veux, on pense que ça serait trop compliqué de t’expliquer la vie.

Party!
Salut! Encore dans la balado cette semaine, vous parlez d’un party P45… Qu’est-ce que ça veut dire? Est-ce que Annie va enfin m’inviter à danser?

Kevin

Ça semble être sur la bonne voie en tout cas… Tu peux nous trouver dans plein d’événements, il s’agit que tu portes un beau débardeur et probable qu’elle t’accorde une danse. Mais sois tranquille, lorsque nous tiendrons notre party, ça sera gros, et tu seras mis au courant.

Pour la survie de notre culture

Bonjour à vous. J’ai lu rapidement quelques textes de votre magazine aujourd’hui. Permettez-moi de réagir à ce que j’ai vu. D’abord, quand on parle de culture, on s’efforce un tantinet de soigner son langage. On peut ne pas être d’accord avec le choix de Postigo à Télé-Québec. Pour ma part, je n’en ai rien à foutre, mais on doit défendre ses positions par des arguments et non par des «crisses».

De plus, quand on écrit en français, on laisse supposer aux lecteurs qu’on défend la culture française. Cependant, les seules suggestions de musique que j’ai découvertes sont en anglais. Je n’ai rien contre la culture anglaise, mais dans un contexte difficile comme celui dans lequel vit la langue française au Québec, il faudrait se brancher.

Il n’y a pas beaucoup de magazines de langue anglaise au Québec qui encourage l’audition de musique francophone. Pourquoi ne faisons-nous pas comme eux? Je vous salue.

Marc Lévesque

Attention Marc. Si tu critiques P45, un Média De La Francophonie Internationale, c’est aussi porter atteinte à notre culture. Va en paix maintenant, y’a Pour le plaisir qui joue à la télé.

Zapping
Bonjour, je suis curieux de savoir comment vous procédez pour le zapping. Enregistrez-vous tous ce qui passe à Radio-Canada pendant une semaine?

Miguel

Oui, enfin, on enregistre les sujets les plus intéressants (quelques 12 h d’enregistrement par semaine), puis on étiquette, puis on fait le montage, puis on rit beaucoup.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter