Des racines jamaïcaines du rap [de Kingston à New York]

Numéro 184

16 au 22 avril 2010

Un texte de
Damien Laval

Publié le 16 avril 2010 dans
Audio, Mon mixtape

Des racines jamaïcaines du rap [de Kingston à New York]

Des fois, P45 invite une personnalité à concocter une playliste à thème. Cette fois, Damien Laval nous a préparé un mix où la voix et la basse se battent en duel.

Le rap américain a beaucoup été influencé par la musique des DJ jamaïcains. Dès les années 60, ce style vocal mi-chanté mi-parlé (appelé «toast») devint un genre à part qui servait au départ à chauffer la foule dans les soirées de Kingston.

Dix ans après, dans le Bronx, des Jamaïcains fraîchement arrivés orchestrent les premières «block parties» avec un MC («Master of Ceremony») jacassant sur la musique. Mêlé aux influences funk, soul, à celles du «breakbeat», le rap prit peu à peu la forme que l’on connaît aujourd’hui.

Damien Laval adore les files d’attente, le beige foncé et le marron clair. Ses films préférés: Taxi 1, Taxi 3, Taxi 4 et Taxi 2.

Des racines jamaïcaines du rap [de Kingston à New York]



Playliste:

- Little John & Billie Boyo – Bushman connection

- KRS One – The Bridge is Over

- Naggo Morris – Flour Power

- Q Tip & Busta Rhymes – N.T.

- Big Youth – Is Dread in a Babylon

- Dillinger- Cocaine in my Brain

- U Roy – Things you Love

- Scotty – Clean Race (Psychodelic train)

- GZA & RZA – Liquid Swords

- Big Youth – Miss Lou Ring a Ding

- Prince Far I and the Arabs – 10 Commandments

- Busta Rhymes – Gimme some more

- Nas – The Genesis

- Ol’ Dirty Bastard – Goin’ down


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
2 commentaires
  1. Tomas Plekanec says:

    Presque aussi beau que mon but d’hier!!!

  2. Enrique says:

    Goody good good.

    Un detail,
    “The Bridge is Over” by Boogie Down Productions dont KRS One faisait parti.

Commenter