Éditorial

Numéro 207

13 mai au 7 juin 2011

Un texte de
Xavier K. Richard

Publié le 13 mai 2011 dans
Idées, Société

À P45, on a pensé puiser dans l’air du temps et concocter un numéro thématique «lettres ouvertes», un numéro qui parle autant de leadership que de garderies, de région, de futur et… d’adieux.

En guise d’éditorial, des lettres ouvertes, mais aussi une lettre d’adieu.

Car ce numéro de P45 est mon dernier de la saison. J’annonce que je quitterai le poste de rédacteur en chef de ce formidable magazine au terme de la saison pour laisser la place à la relève ainsi que pour me consacrer à d’autres projets. C’est donc également le dernier numéro du printemps pour l’équipe de P45.

P45, c’est six ans de ma vie. C’est des quantités de collaborateurs, de textes, d’illustrations, de playlistes, de vidéos insolites et de potins moyens. Un magazine libre qui s’est taillé une place sur le web et dans le coeur des lecteurs tant l’entreprise était mue par une volonté brute de créer du contenu magazine créatif et intéressant, le tout dans un esprit frais et loin des canevas médiatiques convenus. Citadin, serein, malin.

Comme plateforme de liberté d’expression, de créativité et de rencontres, P45 a été une école formidable. C’est avec fierté que je me retire au moment où P45 souligne ses 10 ans d’existence, et c’est avec amitié, respect et connivence que je salue les collaborateurs qui ont participé aux aventures du magazine ces dernières années.

Je souligne le travail de fou qu’ont exécuté à mes côtés les membres du comité éditorial (Corinne, Julien, Catherine, Maxime, Marine, JF, Audrey), et souligne le talent de nos designers et intégrateurs web (Eric, Vincent, Antoine, Louis). Et, bien sûr, je remercie Nicolas Langelier, éditeur, pour sa confiance depuis toujours et pour ses cravates inspirantes.

Je suis redevable également aux lecteurs assidus qui ont participé à partager nos liens, à commenter nos articles, ou qui nous parlaient à la deuxième personne du pluriel sur Twitter.

Clin d’oeil aussi aux autres non-lecteurs qui, toujours malgré eux, ont participé à nous alimenter en contenu. Nous vous remercions.

P45 a toujours été un laboratoire médiatique, qui s’est autant remis en question dans les dernières années qu’un média avec un modèle d’affaires. Et c’est là la force du webzine: la flexibilité de la structure. Mais comme tout projet bénévole, les choses changent et les gens tournent.

La suite des choses viendra bien assez vite, et prendra la forme d’une équipe éditoriale rafraîchie, ou d’un réaménagement de la ligne éditoriale afin de rendre P45 viable et de nouveau fringant.

Pour le moment, P45 prend une pause, si vous le voulez bien.

Lisez le complément à cette lettre sur le blogue de l’auteur.

Vous pouvez rejoindre l’éditeur de P45 à cette adresse courriel : nicolas [at] p45.ca..


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
4 commentaires
  1. Julien Cayer says:

    Un gros, gros, gros MERCI Xavier pour ces années folles pendant lesquelles P45 est devenu à ton image. On n’en est pas peu fiers! Je te souhaite du temps pour toi, mais aussi du temps pour écrire tous ces textes qui attendent juste de sortir de ta tête. Tu as le temps, là. Plus d’excuses!

  2. Y a déjà comme un gros trou, là.

  3. Véronique Labonté says:

    Merci mon Xavier pour ta passion contagieuse, tes idées et pour la réalisation de ce magazine unique. Je te souhaite d’autres grands projets et j’espère avoir la chance de collaborer à nouveau avec toi mon ami. Bises xxxx

  4. Les livraisons de P45 ont fait la joie de beaucoup de mes vendredis matins des dernières années. Ça a aussi été agréable de collaborer sur les quelques publications que j’ai pu faire chez vous.

    Qui sait, peut-être nous recroiserons ailleurs?

    Merci Xavier.
    Merci et bravo à toute l’équipe de P45.

Commenter