Éditorial du 29 septembre 2006

Numéro 46

29 septembre au 5 octobre 2006

Un texte de
Xavier K. Richard

Publié le 29 septembre 2006 dans
Chroniques, Éditoriaux

Un courriel spam, intitulé: BE like a normal MAN. Simple avertissement présagé.

e_xavier20.jpg
L’automne s’installe tranquillement et la drague reprend du velours. Je le sais parce que l’on croit reconnaître plein de gens partout tout le temps, du genre sourire en coin ou complicité frivole entre deux passages piéton…

C’est curieux, ce réflexe de croire qu’on les connaît, ces gens qui nous plaisent en un seul regard, fugitif ou soutenu. Enfin, pour se poser la question, cela suppose d’emblée qu’il est soutenu, ce regard. Mais pourtant, il s’agit peut-être bel et bien d’étrangers, dont on n’a jamais croisé la route de notre vie.

On reste là, à essayer de faire les rapprochements, tandis que cette fille continue de sourire. On voudrait la trouver belle, simplement, mais on tâche malgré tout instinctivement de faire des liens, ne serait-ce de trouver une façon pour l’aborder… Mais pourquoi ce réflexe?


- Soit que la formule «On ne s’est pas déjà vu à quelque part?» s’applique à tous et à toutes, qu’elle s’est extrapolée à ce point que c’est la première chose qui nous vient à l’esprit lorsque la beauté d’une personne nous interpelle;


- Soit les gens qu’on trouve beaux, on souhaiterait inconsciemment les connaître (ou les avoir connu).


- Soit le Québec est vraiment trop petit, et on prend nos précautions plus qu’on ne le pense…


BE like normal PEOPLE, et allez faire du vélo.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Nous sommes désolés, il n'est pas possible de réagir à cet article pour le moment.