Éditorial du 4 mai 2007

Numéro 75

3 au 10 mai 2007

Un texte de
Xavier K. Richard

Publié le 4 mai 2007 dans
Chroniques, Éditoriaux

Semaine dégénérative au fond d’une rangée de fruits et légumes, à magasiner les galons à mesurer et les pots de peinture.

En sortant de l’épicerie, on croise Daniel Boucher, Marie-Josée Croze, ou cet artiste-peintre dont on a oublié le nom mais qui est très célèbre. Celui-là même qui a un plan de retraite béton: former un squad puis aller remplir les parcomètres de pièces de monnaie, parce que les parcomètres, c’est chiant.

Ils apparaissent au coin de la rue. Vous avez l’air fringant malgré vos sacs d’épicerie, puis vous interrogez sur l’attitude à adopter si jamais vous vous croisez du regard.

Parce que les personnalités publiques, on a toujours quelque chose à leur dire… Et pour ceux qui ont des actualités, c’est d’autant plus tentant.

e_xavier20.jpg
5 attitudes à adopter sur la rue si vous croisez Marie-Josée Croze

1. L’attitude: «Ouais c’est vrai que la France c’est pas le Québec pis toute mais tu pourrais faire un effort pis dire à tout le monde que tu les aimes pis que comme Céline tu aides nos artistes d’ici avec une volonté et une bonne foi qui te vaudront les honneurs de la Patrie plus tard.»

2. L’attitude: «Ah! moi tu sais je ne suis du bord de personne je trouve juste que t’es particulièrement belle qu’est-ce que tu fais ce soir?»

3. L’attitude: «Ça alors! cette-fragilité oh my God quelle actrice quelle technique bon ok tes entrevues sont souvent décousues mais l’important c’est le message qu’est-ce que c’est bon d’avoir des gens comme toi qui se lâche pis qui remettent les gens à leur place avec leur gros ego pis toute franchement Marie-Josée t’es une vraie tigresse rrrrrraow!»

4. L’attitude. «Salut! on ne se connaît pas mais j’aime bien ce que tu fais (en fait j’aimerais vraiment être à ta place) mais surtout tu sais il y a mon ami Bruno qui joue pas mal bien du banjo pis qui t’anime une soirée dans le temps de le dire pis aui a fait le Conservatoire pis toute mais il lui manquerait juste le coup de pouce de départ pour qu’il parte en France et ainsi qu’il ait la carrière qu’il mérite je le sais c’est-comme ça que ça marche tout n’est qu’une histoire de contacts pis de carnet d’adresses alors laisse-moi ton email que je vous mette en relation pis en même temps peut-être pourrais-tu trouver aussi du travail pour ma pauvre tante malade de Gaspésie et pour Kunta Kinté même s’il n’existe pas vraiment parce qu’ici ça ne passe pas pis à un moment faut faire ses bagages allez hop quand est ce qu’on part?»

5. L’attitude: «Tiens Marie-Josée Croze eh ben qu’est-ce que je pourrais bien lui dire pour lui jaser ça? c’est vrai que son jeu est impressionnant pis que y’a une polémique bidon et qu’elle a tourné avec Guillaume Canet quand même pis Denys Arcand… bon tant pis elle est déjà loin.»


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Nous sommes désolés, il n'est pas possible de réagir à cet article pour le moment.