Exercice de style: Dirty dancing ou l’appel du «cheesy»

Numéro 141

13 au 19 février 2009

Un texte de
Audrey PM

Publié le 13 février 2009 dans
Culture, Mode

Exercice de style: Dirty dancing ou l’appel du «cheesy»

Cette semaine, P45 n’échappe pas à l’appel du «cheesy» que commande l’approche de la Saint-Valentin. On n’est pas du genre à laisser Bébé dans un coin.

Personnellement, j’attendais ce moment avec impatience, seulement pour pouvoir réaliser un de mes fantasmes: re-styler l’héroïne d’un film d’amour culte. Je me suis fiée à mon année charnière de 1988 ainsi qu’au film Danse lascive (Dirty dancing), film que j’ai dû voir 24 fois.

Précisions:

1. Dirty Dancing est en fait sorti en 1987. Je l’ai découvert un an plus tard grâce à la magie de Super Écran.

2. C’est encore grâce à cette magie que j’ai pu l’écouter aussi souvent, Super Écran ayant à l’époque l’habitude de diffuser des films presque 30 fois par mois, pour être sûr que tous les abonnés aient le temps de les voir.

Jennifer Grey et son personnage (Bébé) ont exercé sur moi et mon entourage féminin (mère mono-parentale, tantes, cousines, gardiennes, amies) une fascination esthétique indélébile.

Ma gardienne et moi essayions de coiffer ma mère en imitant la permanente triangulaire de Bébé. Je vidais le lave-vaisselle en dansant sur la trame sonore. Ma gardienne et moi tentions de reproduire la chorégraphie finale grâce à la fonction «slow motion» du VHS. Toutes, nous rêvions de trouver un dur au coeur tendre à la Patrick Swayze (longtemps prononcé «swézz» au lieu de «swayzi»).

Et jamais au grand jamais nous ne nous sommes rendues compte des affreux anachronismes esthétiques présents tout au long du film.

Les esthétiques lascives

Cette semaine donc, enveloppez-vous dans votre nostalgie comme on s’enveloppe dans des draps santé et découvrez avec stupeur la facilité avec laquelle on peut actualiser le look de Bébé.

Style 1: l’entraînement

Quand on pense au «workout gear» des année 80, Olivia Newton-John et Jane Fonda nous font immédiatement frissonner. Mais voyez comme la tenue de Bébé reste sobre. Même, il rappelle le style American Apparel.

style-11.png

Style 2: le love

«Love! Love is strange!» Je pense que j’étais habillée pareil cet été à Osheaga.

style-22.png

Style 3: le temps de ma vie

Avez-vous remarqué que tout au long du film, Bébé est habillée en couleurs claires et Johnny en couleurs sombres? 5 piasses si vous devinez pourquoi sans avoir vu le film.

style-33.png


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
7 commentaires
  1. hevine says:

    pouvez vous me dire ou je peux trouver la robe type “time of my life”?
    je la cherche partout en vain !

  2. Lilii says:

    J’aimerais également savoir où trouver la robe blanche de time of my life ainsi que les chaussures qui vont avec.
    Merci

  3. romane says:

    moi j’aimerai savoir comment faire pour apprendre la chorégraphie finale …
    merci :)

  4. helene says:

    je viens de revoir a l’instant ce film culte.;moi aussi je veux apprendre la choregraphie finale ;-)

    ils sont magnifiques

  5. coraline says:

    je cherche la robe type time of my life et impossible de la trouver pouvez-vous m’aider?

  6. Marie says:

    Bonjour, dans quelles boutiques puis-je trouver ce genre de tenues SVP? J’aime beaucoup ce style.
    Merci

  7. ruffe says:

    bjr jaimerais savoir ou on pourrais trouver a peu pres la méme robe que bb

Commenter