La revue du mois d’avril

Numéro 152

1er au 7 mai 2009

Un texte de
Érick Rémy

Publié le 1 mai 2009 dans
Chroniques, La revue du mois

La revue du mois d’avril

L’animateur Érick Rémy a accepté d’écrire pour nous la revue du mois. Bien installé dans son fauteuil, il fait son bilan du mois d’avril à la manière de l’homme qui savoure le bonheur du geste simple grâce à l’acquisition d’un nouveau filtre de piscine.

La revue du mois de P45, c’est le carnet de bord de nos collaborateurs sur le mois qui vient de s’écouler, une chronique aide-mémoire sur ce qui restera dans les annales et ce qui est déjà oublié.

1. Après l’enfer, le plaisir

Je suis l’invité principal de l’émission Pour le plaisir, animée par Michel Barrette et France Castel à Radio-Canada. J’avais presque oublié qu’on peut faire de la télé dans le plaisir.

Ils ont ce que je n’ai jamais eu à Monsieur Showbiz: un vrai studio, des collaborateurs, et un réalisateur qui aime son boulot et qui parle à ses animateurs. Wow!

2. Donnez au suivant

Je pars pendant 5 jours et demi pour être bénévole à l’occasion d’une session intensive au centre de ressourcement Attitude aux Jésuites à Saint-Jérôme.

C’est fantastique, il y a 62 personnes de 18 à 74 ans qui prennent le temps de faire le ménage dans leur vie. J’ai le sentiment d’être utile. Leurs souffrances me rappellent celles que je vivais lorsque j’étais à leur place en mai 2002.

3. Mes 4000 contacts Facebook

Retour brutal à la vie normale. Après le calme paisible du Monastère des Jésuites, me voilà de retour dans ma maison remplie de nos cinq enfants, trois chiens et un chat.

En ouvrant mon ordinateur, je m’aperçois que j’ai des centaines de demandes d’ajout, d’invitations et de messages sur mon Facebook, qui compte plus de 4000 contacts. Je me demande si c’est nécessaire d’en avoir autant.

4. Yves veut être candidat au Banquier

Mon chum et voisin Yves rêve d’être candidat à l’émission Le Banquier. Je tourne sa vidéo de présentation avec ma caméra dans sa cour arrière.

Je pense qu’il a tout pour être un bon candidat: il a une belle gueule, il est volubile, il est drôle, il est amusant et, en plus, il est tellement cassé qu’il serait prêt à tout pour gagner cet argent. Même prêt à trouver belle la robe de Julie.

5. Momo, mon ami flyé!

Je rencontre Momo dans son studio/bureau en ville. Il a pour moi plein d’idées d’émissions télé et de concepts en webtélé.

Pendant la soirée, après qu’il a fumé un joint, il m’offre même d’être le gérant d’un groupe de musique rock. J’écoute leurs chansons, le chanteur soliste sonne comme Gerry Boulet, mais ils chantent des chansons avec des mots comme «plotte», «pipe» et «massacre». Hum, je vais passer mon tour.

6. Mon voisin a disparu

Enfin, le printemps se montre le bout du nez. La neige a finalement complètement fondu sur mon terrain.

Ma blonde prépare sa plate-bande. Je racle le terrain. Je passe le balai dans mon entrée. J’apprends que mon voisin d’à côté s’est fait saisir sa maison. Dommage, il était si gentil et discret.

Je me dis que lorsqu’un Asiatique n’arrive pas à faire les paiements de sa propre maison, c’est sûrement qu’on est en pleine crise économique!

7. Du yoga chaud avec ça?

Ma sœur Dodo se soucie de mon bien-être et de ma santé. Elle m’implore d’aller faire avec elle du yoga chaud à Outremont.

Elle me dit que son ami Pierre a perdu 60 livres et qu’il est resplendissant de bonheur depuis qu’il s’adonne à cette activité.

Moi, ce qui me fait suer en ce moment, c’est un de nos ados, et il me semble que je fais preuve de beaucoup de flexibilité. Hum, je vais passer mon tour.

8. Et le gagnant est…

Je regarde la dernière de Star Académie. Plus de trois heures à attendre le dénouement de ce qu’on sait déjà: Maxime L. sera couronné grand gagnant de la cohorte de 2009.

Je leur lève mon chapeau! Non seulement ils ont fait des galas exceptionnels, mais en plus, ils ont réussi à faire croire au Québec tout entier que cette cuvée était supérieure aux autres éditions.

9. Je nagerai dans l’bonheur!

La glace vient à peine de fondre dans ma piscine que déjà je me précipite pour acheter mon kit de démarrage et un nouveau filtre à cartouche.

Après avoir enlevé les feuilles dans le fond, rebranché tous les tuyaux, je pars mon système de filtration et je commence à remplir ma piscine avec mon boyau d’arrosage.

L’an dernier, je me suis baigné de la fin du mois d’avril jusqu’à la fin d’octobre. Mes voisins me trouvent bizarre, et ils ont raison!

10. Le prix de la célébrité

C’est le temps de changer mon véhicule. Comme il est de plus en plus rare que nos deux plus vieux (17 et 18 ans) nous accompagnent lors de nos sorties familiales, je pense à passer d’un sept à un cinq passagers.

Chez un concessionnaire, un vendeur de voitures, qui a l’air d’un gars tellement honnête, m’offre une voiture d’occasion presque neuve qui me plait.

En soirée, alors que je fais des recherches sur Internet, je m’aperçois qu’il essaie de me vendre 2000$ de plus la voiture qu’il tente aussi de vendre sur un site web de petites annonces.

Maudite célébrité. Son char, il peut se le mettre là où je pense.

11. Quel beau métier!

Un célèbre conférencier qui a entendu parler de mon désir de faire des conférences m’a contacté sur Facebook.

Alors que je n’ai jamais rien fait pour lui, il m’offre gratuitement et gentiment de m’aider à bâtir ma conférence. Pendant ce temps-là, tous ceux à qui j’ai donné des coups de main dans le passé ne m’appellent et ne m’écrivent plus depuis la fin de mon émission.

C’est l’ironie du showbiz.

12. Une offre d’emploi

Je reçois une offre pour animer une fois par semaine une émission de radio. Une fois dans le bureau du directeur des programmes, j’apprends qu’il m’offre le plus sérieusement du monde, crise économique oblige, de faire trois heures de micro pour 300$.

J’ai failli m’étouffer avec ma gomme et péter un plomb. J’ai calculé qu’avec 12 heures de préparation, plus trois heures d’antenne, une fois toutes les déductions faites, sans compter le prix de l’essence et l’usure de l’automobile, cela représentait 141$ ou l’équivalent de 9,40$ de l’heure.

Non, mais il y a des limites à exploiter l’monde.

13. Le Gala Artis

Le Gala Artis est une invention diabolique. Même s’ils savent d’avance qu’ils n’ont que très peu de chance de gagner, les têtes d’affiche des autres réseaux ne peuvent refuser d’y assister. Ils ont été choisis par le public.

Ainsi, ils finissent la plupart du temps par être des figurants qui applaudissent pendant toute la soirée les prix remportés par TVA. Quand fera-t-on un gala «équitable» diffusé le même soir sur toutes les chaînes généralistes et spécialisées soulignant la qualité de tous nos artistes, artisans et productions télévisuelles?

14. Éric Lapointe sobre?

Est-ce que c’est juste moi, mais de voir Éric Lapointe sobre à Tout le monde en parle, ça me fait drôle.

Il est bronzé, amaigri et en santé. Il fait des phrases complètes et ses paupières du haut, qui à l’époque étaient enflées comme des montgolfières, n’occultent plus ses yeux pétillants.

Mais je me demande si de boire de la .5 pour Éric n’est pas comme jouer à la roulette russe…

15. Une dernière réflexion

Les médias sont en train de faire paniquer la planète entière avec la grippe porcine, mais la vraie pandémie est la propagation des mauvaises nouvelles à la grandeur de la planète.

Ces temps-ci, vaut mieux fermer le journal, la radio, la télé et éviter le web si on veut rester mentalement en santé.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
4 commentaires
  1. Jean-Baptiste Hervé says:

    Erick, merci pour ce papier!!!!

  2. Suzanne Roy says:

    Bravo Erick,
    Je suis enchanter de te lire, merci

  3. Lucie Lauzon says:

    Je ne sais pas si ce n’est que moi mais il y a une touche de …. je ne sais pas comment le définir: morosité ou carrément de pessimisme…
    Ça me chagrine un peu étant une auditrice assidue du showbiz show…

    Tout vient à point à qui sait attendre… Je sais qu’on a tous besoin de travailler…Avec l’expérience et le talent que vous avez , à mon avis, vous trouverez surement une idée innovatrice pour captiver les gens comme moi qui aiment se divertir en apprenant!

    Bonne continuité!

Commenter