Les joies du hobby

Numéro

23 au 30 octobre 2011

Un texte de
Gabrielle Lecomte

Publié le 12 mai 2002 dans
P45 vous aide à mieux vivre

p_5hobbies_0405La vie vous rend down, personne ne veut savoir votre nom et la nuit est noire et froide? Trouvez-vous un hobby, nous dit Gabrielle Lecomte dans ce vibrant plaidoyer pour la réhabilitation du passe-temps comme activité socialement acceptable.

Dans la vie, plein de choses s’offrent à nous pour nous occuper et nous divertir: la télé, le cinéma, les amis, manger, dormir, le travail, le sport, même. Mais après? Qui? Quoi? Où va votre vie? Que ferez-vous à 92 ans quand vos enfants et petits-enfants ne voudront plus vous voir, que vos amis seront morts et qu’il y aura une panne d’électricité en un triste dimanche après-midi de pluie? Han? HAN? C’est LÀ que votre bien-aimé sauveur, LE HOBBY, entre en jeu. Mais attention! Pour qu’il vous récompense de ses beaux fruits plus tard, c’est maintenant qu’il faut le semer, maintenant, sans attendre… NOW!

Il faut d’abord se choisir un bon hobby bien à soi. Pas sur un coup de tête comme ça, aller acheter 43 sets de peinture à numéro parce que ç’a l’air le fun pis que ça fait kitsch, mais plutôt comme on choisirait un chiot: ne vous laissez pas séduire trop facilement pas le mignon nabot qui grignote le bas de votre pantalon en vous disant «Hoooonnnn… Y m’aime». Car de la même façon que le mignon chien peut s’avérer un ignoble bâtard qui détruira tout dans votre maison, la peinture à numéro peut s’avérer puante, sinon plate. Je n’ai rien contre la peinture à numéro, je dis simplement que ce n’est peut-être pas le hobby qu’il vous faut. Leçon = RÉFLÉCHISSEZ. Et sachez que pour choisir un hobby bien adapté à soi, il faut d’abord se connaître.

Développement personnel, wou-hou!

Posez-vous d’abord la question essentielle: qui suis-je?

Ben non… Ce n’est pas pour de vrai que vous devez faire ça, c’est trop chiant comme question… Mais vous pourriez noter vos défauts, qualités, dégoûts et intérêts puis confronter ces données à différents hobbies. Vous verrez que sous cet angle objectif, tout devient plus limpide! Sautez sur cette opportunité d’enfin utiliser ces talents qui dorment en vous, qu’ils soient réels ou le fruit de votre imagination… À vous la gloire clandestine, à vous le BON hobby!

Prenez garde cependant, magasiner n’est pas un hobby, vous tripoter non plus, même si cela correspond parfaitement à votre tempérament et vos intérêts… NON: les meilleurs hobbies sont en fait pour la plupart gratuits (YÉ!) ou presque et devraient de préférence pouvoir se pratiquer seul et ne dépendre de rien sinon de votre propre volonté, peu importe l’heure, la date, la météo, le transport, peu importe les autres; vous et votre hobby vous autosuffisez! (jouer au tic-tac-toe tout seul, ça s’applique, mais ce n’est pas vraiment un bon hobby… Encore que, si ça vous tente, c’est pas nous qui allons vous en empêcher). Mieux encore: créer votre propre hobby sur mesure, inventer une activité inédite. Les possibilités sont infinies… Pensez-y deux secondes… Vraiment infinies! Une activité tout à fait gratuite et plus ou moins utile, qu’on fait pour le plaisir et passer le temps, sans récompenses ni honneurs, juste pour dire. C’est tellement sain! Oui, même construire des bases spatiales en cure-dents, c’est sain et Créatif. Dans l’univers du hobby, on ne juge pas, on se met à l’œuvre et on s’amuse, un point c’est tout.

Bon. Jusqu’ici tout va bien, c’est chouette, créatif, merveilleux, fantastique et tout, mais il faut mériter son plaisir. Le hobby ne se fera pas tout seul, juste en y pensant… C’est du travail aussi, avoir un hobby. Ça prend de la discipline, il faut s’impliquer et y croire, parce que sinon ça ne fait pas long feu. Il est important de se donner un horaire de travail, d’établir des étapes, d’avoir un bon plan et des objectifs à atteindre. C’est peut-être un peu difficile au début, mais une fois le rythme établi, tout va comme sur des roulettes et vous aurez autant hâte à vos moments de loisirs qu’à une danse en 5e année. Et c’est là que votre hobby fera partie de vous au même titre que votre jambe ou votre coude. Garantie intime de votre identité. La vie ne sera plus jamais la même, elle sera mieux.

Quelques suggestions inspirantes:

1
Inventer des logos d’équipes sportives fictives et en broder les écussons. En faire des T-shirts, casquettes, posters, etc.

2
Collectionner des choses que vous aimez: bouchons de liège, médailles, Direct Mail, étiquettes de fruit, macarons, objets en forme de hibou, tapis turcs, etc.

3
Faire des mosaïques avec des bonbons comme médium: des paysages bucoliques, des portraits de gens célèbres…

4
Faire du «Sand Art», du «Macaroni Art», du «Pâte à dent Art».

5
Apprendre à jouer d’un instrument de musique en cachette de vos amis.

6
Faire germer des noyaux d’avocat.

___________________

P45 vous aime! Mais il n’est pas vrai qu’on peut vivre seulement d’amour et d’eau fraîche… Si vous voulez faire un don en argent à votre webzine favori, cliquez juste ici. Merci!


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter