Lettre ouverte au futur

Numéro 207

13 mai au 7 juin 2011

Un texte de
P45

Publié le 13 mai 2011 dans
Idées, Société

Le futur nous appartient si on le pense aujourd’hui. On a eu envie de s’adresser à lui dans le blanc des yeux, et de dresser une liste de nos revendications gastronomiques, esthétiques, médiatiques, rassemblées, comme à notre habitude, sur le bout d’une napkin.

1. Gilles Duceppe à la mairie de Montréal. Ça va de soi.

2. Plus de gars dans les arts, plus de femmes à l’Antichambre.

3. Un moratoire sur les apparitions et caméos de Guy A.Lepage au petit et grand écran.

4. La «trend-isation» définitive d’Hochelaga-Maisonneuve pour les propriétaires de condo qui n’attendent que ça depuis 2002. C’est un peu plate pour eux.

5. Une moyenne d’âge de dessous de 50 ans chez les animateurs de la Première chaîne.

6. Des photomatons dans toutes les stations de métro.

7. L’abolition de la Saint-Valentin au profit de la journée «en ville sans mon air de bœuf».

8. Un engagement formel du Canal évasion afin d’engager toutes les nouvelles vedettes des diverses webétélés et de leur confier des shows de bouffe indienne dans des villes comme Thiruvananthapuram ou Vishakapatnam en échange d’un arrêt de leur blogue respectif.

9. Une application iPhone qui remplace toutes les clefs (maison, vélo, auto, clef pas rapport que tu gardes sans trop savoir pourquoi), mais qu’on ne peut pas perdre. Hum.

10. Un poste permanent de téléphoniste à 1-800-O-Canada pour Justin Trudeau.

11. Un nouveau chef à la Sala Rossa.

12. Le retour triomphal d’Annie-Soleil Proteau à Sucré salé et d’Esther Bégin à LCN. Dans un élan de festivités, on interchange les deux et personne ne s’en rend compte.

13. Moins de téléphones intelligents. Plus de skateboards volants.

14. Pour tous les printemps futurs: le bassin du Parc Lafontaine rempli à l’année. Parce que le look post-apocalyptique de l’étang, ça casse le romantisme des sorties sous les premiers rayons chauds.

15. Il faudrait au moins un band qui compose des chansons sur le sort des médias et sur les nouvelles réalités du journalisme. Son succès sera progressif mais assuré.

16. Les blogueuses de mode se transforment en intellectuelles qui investissent désormais quantité d’émissions d’informations et de variétés.

17. Une vraie refonte du système électoral. Sérieux là. Vous voyez que ça fonctionne juste pas.

18. L’abolition totale (rétroactive, si possible) de l’utilisation de la brique jaune ou rose dans les nouveaux développements immobiliers.

19. Le retour du drink «Le Fly Banane» sur l’ardoise de la Casa del Popolo.

20. L’ironie devient une forme d’art documentée comme un mouvement du passé. Il est approprié désormais de parler de post-ironie, ce qui en fait un retour à une période pré-ironie, une once de lucidité en plus.

21. Les QR codes: on sait pas vraiment si on y croit.

22. Libérer le Québec de l’analphabétisme en associant aux cours de conduite menant à l’obtention du permis de conduire des cours de lecture et de littérature.

23. Forger de nouvelles vedettes internationales, à temps pour prendre la relève de Céline Dion et du Cirque du Soleil. On est prêt à tout mettre sur Marc-Antoine K. Phaneuf en art contemporain et sur SoCalled en musique, on n’a rien à perdre.

24. En finir avec les .docx.

25. Une lente madamisation de Mathieu Bock-Côté, de façon à ce qu’un jour, il ait le choc de sa vie en se rendant compte en direct à la télé qu’il porte la robe et les cheveux bouclés longs sous son bonnet de grand-mère.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
7 commentaires
  1. Dominick P. says:

    #25 FTW!

  2. Quel intrigant petit bateau.

  3. Anne Gelinas-Joly says:

    No. 5 : Mais on garde Michel Desautels. Parce que je l’aime moi Michel Desautels. Mais peut-être sa Miss Météo? Elle a plus de 50?

  4. Oui, j’avais reconnu, mais je savais pas qu’il y avait eu ce genre de bateau.

  5. michèle says:

    Je suis également pour qu’on garde Michel Désautels (no. 5).
    Par contre, on peut flusher allègrement (et prestement ) Annie-Soleil Proteau, pour ses ‘ critiques culturelles ‘ qui se résument généralement par « c’était vraiment quelque chose », et Bernard Faucher, pour son insipidité innée.

  6. #02: devrait tout simplement être:
    «plus d’art moins d’antichambre»

    #21: surtout les codes QR dans des pubs du métro. j’ai pas de téléphone intelligent, mais c’est moi ou c’est inutile? ou peut-être ils sont trop en avance et prévoient un accès au réseau partout sous la terre à Montréal!?

    #22: ou associer l’alphabétisation avec chaque nouvelle réforme de l’éducation au Québec?

    #24: en finir avec Microsoft

    #26: encore plus de P45

Commenter