N° 9 995: Il y a des jours comme ça où tout ce que vous souhaiteriez, c’est être loin, loin dans le bois

Numéro 22

1er  octobre au 4 novembre 2004

Un texte de
Nicolas Langelier

Publié le 1 octobre 2004 dans
Chroniques, Dix mille choses qui sont vraies

p_ChosesVraies_1004.gifOh, je sais bien que vous êtes un hipster (j’ai remarqué vos souliers) et que vous adorez la ville, son désordre bétonné, l’activité qui l’agite jour et nuit et jour, et que vous ne pourriez vous en passer pour rien au monde, vraiment. Je sais combien vous aimez sortir dans les boîtes de nuit, le samedi soir, puis manger des shish-taouks dégoulinants à la lumière des fluorescents, et ensuite ramener tous vos amis chez vous pour écouter de la musique, boire de la vodka et discuter de Jésus jusqu’à l’aube.

Sans la ville, vous n’êtes rien, ou en tout cas pas grand-chose encore, qu’un 18-30 ans aux cheveux un peu bizarres. N’empêche qu’il y a des jours comme ça, quand le temps est doux et l’angoisse trop forte, où tout ce que vous souhaiteriez, c’est être loin, loin dans le bois, sous un ciel rempli d’étoiles, à réfléchir à votre vie et à comment elle aurait pu être plus magique, si seulement vous aviez fait les efforts nécessaires.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Nous sommes désolés, il n'est pas possible de réagir à cet article pour le moment.