Ode abjecte: Karine Vanasse, la bienséante

Numéro 83

29 juin au 13 septembre 2007

Un texte de
Élodie Adam-Vézina

Publié le 29 juin 2007 dans
Fiction, Poésie

Ode abjecte: Karine Vanasse, la bienséante

Ça commence par où ça finit.

Passionnément et visqueusement dédiée à Karine Vanasse (la bienséante),
Mireille Deyglun (la bien-pensante),
[et au Congrès International des produits sanitaires – tenu en Belgique –
(pour son invention de toilette publique empêchant les relations
Sexuelles entre ses murs)]


En toute chose, en tout lieu, un centre – particule nucléique, chaos, pulsions.
L’autour, bien sûr, recouvre.
La matrice, bien sûr, enveloppe. Nourrit. Étouffe.
Il serait temps d’en finir avec la matrice. [Mettre les choses à jour, à nu –aspérité, viscosité, putréfaction]

« « «

dire
La propreté empeste.
La propreté émascule.
Le trop lisse contour des choses empêche la prise, l’emprise. [Il faudrait accepter que nous sommes des êtres d’emprise : sous l’emprise de]
dire «empoigne-moi»
se salir
(L’amour, parfois, est plus collant qu’on ne le croit)

« « «

Le foutoir.
Dans le métro, dans l’armoire, dans la tête.
Le foutoir originel, la folie qui est toute à prendre.
La folie, la vraie (les tenailles autour de l’âme, l’oblique du regard) -innommable.
L’ordre, l’équilibre, l’air pur oppressent.
En finir avec la santé.
dire
La vie est un foutoir.

« « «

L’homme dans sa saleté, sa crasse insupportable
dire: sueur, sécrétion, sperme
L’homme rugueux, revêche
Exit l’inlay
(la matière obturatrice retirée)
dire: relief, trou, béance
Manque
Déséquilibre
En finir avec le vernis, le polissage, le policé
Exit Karine Vanasse
(la vierge émotive deletée)
Dire : ressentir, disjoncter
[in the meaning of « péter une coche »]
Montée de lait
Implosion des nerfs
Embrasement cérébral
dire «non»
Bleuir, meurtrir
Exit Mireille Deyglun
(la puritaine moribonde agonise pour vrai)
Basculer
dire «oui»
[Inconséquence]
En finir


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Nous sommes désolés, il n'est pas possible de réagir à cet article pour le moment.