P45 a un kick sur… Michael Cera

Numéro 109

28 mars au 3 avril 2008

Un texte de
Fabbie Barthélémy

Publié le 28 mars 2008 dans
Chroniques, P45 a un kick sur...

P45 a un kick sur… Michael Cera

Nous savons très bien que si nous résidions un peu plus au sud, cette chronique serait considérée comme une incitation à la pédophilie. Néanmoins, P45 assume tout à fait ce petit kick anodin pour l’irrésistible et encore mineur (en terre américaine) Michael Cera.

Voici en dix points pourquoi nous avons le kick:

1. Cera a 19 ans et a grandi en Ontario.

Donc, s’il résidait au Canada, cet amour entre P45 et lui serait légalement autorisé. Autrement, nous avons pensé nous en sortir avec un «l’amour n’a pas d’âge». Cependant, nous nous sommes renseignés. Nous avons appris que d’autres avant nous avaient utilisé cet argument. Étrangement, il semblerait que c’est loin d’être suffisant pour convaincre un juge. On continue de chercher.

2. Dans la série Arrested Development, son personnage s’appelle George Michael.

Nous ne savons pas si c’est bien, cependant ça nous a donné le goût d’être arrêté pour grossière indécence dans une toilette publique. Oui, nous sommes au courant que tout ce qui est écrit ici pourra un jour être retenu contre nous.

4. Dans le film Superbad, son sourire ahuri et son sens du respect sont particulièrement mignons.

Est-ce parce que dans ce film, il est toujours aux côtés d’un arrogant roux (et de surcroît frisé) avec un léger excédent de poids? Poser la question, c’est un peu y répondre.

5. Les yeux de Michael Cera implore notre amour.

Comme un poussin, il a besoin d’être couvé et protégé. Quelques fois, nous pensons que notre affection envers lui est plus maternelle que charnelle. À certains moments, il nous arrive de trouver ça malsain. Les quelques heures sur Youtube à regarder ses autres projets (Darling, Darling, Impossible is the opposite of Possible) ne nous rassurent pas sur notre état.

6. Son accoutrement est craquant.

Il a tout de l’étudiant modèle avec de bonnes manières. Il semble tout droit sorti d’un collège privé pour garçons seulement et nous sommes persuadés que c’est sa mère qui l’habille. C’est sûrement la cravate, la chemise bien repassée et boutonnée jusqu’au collet, le kangourou pour faire un peu plus décontracté, le polo de drôle de couleurs, les pantalons légèrement trop courts et les chaussettes de ville en nylon qui nous donnent cette impression. Peu importe à quoi c’est dû, ça fait son effet.

7. Michael est taquin.

Il émane de la sincérité, de la candeur et de la naïveté. Dans ses moments les plus fous, nous imaginons très bien Cera en train de faire des mauvais coups au téléphone et tenter de ne pas pouffer de rire. Et nous aussi, ça nous fait rire. C’est tout dire

8. Michael a une des paires de jambes les plus fines de l’industrie.

Dans le film Juno, il porte une indécente paire de shorts qui nous a fait baver. Cera nous a incités à croire à nouveau au jogging. Ok, nous ne l’avons pas fait pour vrai, mais juste d’y avoir pensé, c’est énorme. Merci Michael.

9. Il a une émission sur le web du nom de Clark and Michael qui est produite par CBS.

Nous ne saisissons pas tout à fait où va cette émission et encore une fois, nous ignorons si c’est en raison du faciès de son partenaire de jeu, or, nous restons fascinés par l’innocence émanant de son visage.

10. Lorsque Juno (Page) dit à Paulie Bleeker (Cera):

«You’re like the coolest person I ever met… and you don’t even have to try». Nous ne sommes pas dupes et nous savons qu’elle parle en réalité de Michael Cera. Quand il répond avec la plus grande honnêteté: «I try really hard actually», nous comprenons immédiatement que c’est Michael et non son personnage qui répond.

Et nous ne pouvons nous retenir d’émettre un «Ohhhhh» bien senti. Ça faisait longtemps que ça ne nous était pas arrivé.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. J’ai mieux les vieux. Mais Fabbie, le temps de lire ce texte, tu m’as presque convaincue du contraire!

  2. Marie-Claude says:

    Merci Fabbie…

  3. Véro.b says:

    *J’aime mieux…

  4. Marie-Elaine says:

    “What,? You’re just gonna let me sit here and eat dessert alone like I’m Steven fucking Glandsberg? “

  5. gynocrate says:

    What? One name? ONE NAME? Who are you? Seal?

Commenter