Pop Montréal: mode d’emploi

Numéro 161

25 septembre au 1er  octobre 2009

Un texte de
Corinne Fréchette-Lessard

Publié le 25 septembre 2009 dans
Culture, Musique

Pop Montréal: mode d’emploi

Pop Montréal est de retour et promet de changer nos vies, c’est l’affiche qui le dit. À l’aube de ce huitième festival, vous êtes sans doute des vétérans et connaissez tous les trucs pour ne rien manquer. Peu importe!

Comme chaque année, P45 propose ses conseils de bonne fortune musicale.

3 trucs pour survivre à Pop Montréal

1. S’entraîner

C’est devenu une formule consacrée: Pop Montréal est un marathon. Et un marathon, ça se prépare.

Si vous êtes prévoyants, ça fait déjà plusieurs semaines que vous vous exercez à voir plusieurs spectacles dans la même soirée, à faire des beaux yeux à la fille à la porte pour qu’elle vous laisse entrer, à sillonner la ville en vélo en état de légère ébriété, à vous coucher très tard et à recommencer.

Pour les autres, il ne reste plus que cinq jours pour répéter. À vos marques, prêts, partez!

2. S’inspirer (de George Pérec)

Vous vous sentez légèrement blasé en cette huitième année de festivité?

Faites comme les oulipiens et donnez-vous des contraintes ridicules pour élaborer vos plans de soirée. Vous pourriez ainsi décider de voir uniquement des bands dont le nom commence par V (ou I, pour un plus grand quotient de difficulté).

Ou encore juste des duos un soir et des quintettes le lendemain. Plus le défi est absurde, meilleure sera votre histoire rendu à l’afterparty.

3. Diversifier

Pop Montréal, c’est peut-être 872 shows en 5 jours (c’est un guess, on n’a pas compté), mais c’est aussi une panoplie d’autres activités. Assistez à la conférence de Vincent Moon (des Concerts à emporter) ou encore au défilé de mode Fashion Pop. Vos jambes fatiguées et vos tympans surstimulés vous en sauront gré.

3 shows à voir (pourquoi pas davantage? Parce que)

1. Think About Life (Maison Radio-Canada, 1er oct., 19h – Espace Réunion, 3 oct., 1 h, )

Parce qu’on s’est donné comme objectif de voir le band 12 fois cette année et on est juste rendu à 7. Et parce que leur show, qu’il soit à Radio-Canada, est intrigant.

2. Room-sized theremin (Espace Réunion, 4 oct., 12h – 16 h)

Parce que c’est probablement la seule chance à vie de jouer de la musique avec son corps dans une pièce remplie d’antenne de thérémines. Pis parce que ça risque d’être très drôle.

3. Sufjan Stevens (Cabaret Juste pour rire, 2 oct., 21 h 30)

Parce que c’est sold out. Mais comme vous pratiquez vos regards pour la fille à l’entrée depuis plusieurs semaines, ça ne devrait pas vous arrêter.

3 activités pour éviter Pop Montréal

Vous avez plein de bonnes raisons pour bouder Dan Seligman et sa gang? Quelques suggestions de belles activités qui n’attendent que vous pour s’emballer.

1. Regarder le match d’ouverture du Canadien

Après un été sous le signe du changement, les Glorieux sont de retour. Ça laisse une semaine pour apprendre le nom des 72 nouveaux joueurs sur l’alignement. (jeudi 1er octobre, 19 h)

2. Manger des huîtres

C’est la saison. Pis c’est long à ouvrir, fait que ça devrait vous occuper une bonne partie de la soirée. (Vendredi ou samedi soir.)

3. Aller à une assemblée de cuisine

La campagne électorale municipale bat son plein. Profitez-en pour talonner vos candidats au sujet des compteurs d’eau et du mauvais anglais de Louise Harel. Les discussions risquent d’être relevées. (Dimanche après-midi.)


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter