Pourquoi je me mets au golf

Numéro 153

8 au 14 mai 2009

Un texte de
Maxime Johnson

Publié le 8 mai 2009 dans
Idées, Société

Pourquoi je me mets au golf

Je ne sais pas à quoi ressemble un fer 7, je n’ai pas d’auto et je panique quand je sors du quadrilatère Du Parc / Beaubien / Saint-Denis / Des Pins.

En plus, je ne sais pas ce qu’est un handicap, Tiger Woods me laisse indifférent et mon expérience au golf se résume à ma Nintendo Wii et à l’écoute du film Happy Gilmore.

Malgré tout, voici dix raisons pour lesquelles je veux me mettre au golf cet été.

1. Le golf représente tout ce qu’il y a de mieux dans le sport: jaser entre amis, se promener dehors par une belle journée, ne pas trop suer et porter des polos pas beaux (les plus perspicaces auront compris mon intérêt limité pour le sport contact).

2. Contrairement à un parc (qui offre également les avantages mentionnés plus haut), on ne risque pas d’y rencontrer de gars en bedaine qui joue le même beat au tamtam pendant quatre heures.

3. Il y a bien une limite au nombre de cafés qu’il est possible de boire sur les terrasses pendant ses après-midi de congé.

4. À 30 ans, c’est le genre de choses auxquelles on commence à songer. Plate de même.

5. C’est le premier pas pour accomplir ce que tout le monde désire secrètement: conduire une voiturette comme si c’était une auto tamponneuse.

6. Essayer un terrain de golf lorsqu’on visite un pays étranger a quelque chose de charmant.

7. S’entraîner au golf permet de ne pas avoir l’air trop niochon si on se fait un jour inviter au tournoi annuel d’une compagnie.

8. Porter un chandail rose du Canadien avec le numéro de Thomas Plekanec au tournoi annuel du club afin de lui rappeler qu’il joue comme une fillette est un rêve que je chéris depuis un bon moment.

9. Parce que le mini putt, c’est plate.

10. Un club de golf est un bon endroit pour se faire donner un scoop par un monsieur en cravate. À condition de ne pas conduire sa voiturette comme si c’était une auto tamponneuse, bien entendu.

Qui me donne un lift jusqu’au terrain le plus proche?

J’offre le café Tim Hortons en chemin.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. #8. Triple LOL!!!

Commenter