Retirons des ondes – publiques, ciboire! – Serge Postigo

Numéro 92

9 au 15 November 2007

Un texte de
Marie-Claire Fisher

Publié le 9 novembre 2007 dans
Chroniques, Le combat du mois

Retirons des ondes – publiques, ciboire! – Serge Postigo

OK. Ça fait maintenant deux mois, et comme le dit ma mère, «ma patience a des limites, viarge».

Non, ma mère ne dit pas vraiment ça, elle est d’une patience d’ange. Mais elle est d’accord avec moi. Serge Postigo est poche et ne devrait, sous aucun prétexte, animer le magazine de Télé-Québec, magazine qui se prétend «à l’image de notre tourbillon culturel actuel».

En fait, Serge Postigo ne devrait pas jouer à l’animateur, point. Parce que c’est ce qu’il fait, jouer à l’animateur. Il est un comédien qui joue – mal – son rôle d’animateur. Yo, Serge! Je l’ai compris ton truc: ce n’est pas parce que tu es expressif quand tu poses une question à un invité qu’elle est plus profonde et réfléchie.

Ce n’est pas non plus parce que tu t’adresses à tes interlocuteurs en étant assis sur le bout de ta chaise en jouant au gars qui brûle d’envie d’entendre la réponse de son invité que ça fait de toi un intervieweur. Avec tes mauvaises poses et tes fauteuils rouges, tu as juste l’air de vouloir être George Stroumboulopoulos à la place de George Stroumboulopoulos.

Déjà, avant même que tu sois en ondes, quand on a appris que c’est toi qui allais «être à la barre», comme ils disent, de ce magazine culturel, j’étais déjà plus que convaincue que c’était une mauvaise idée que tu animes ce show-là.

Un artiste qui interviewe des artistes, ça ne peut pas être autrement que complaisant. Mais ça, c’était avant de voir tes petits numéros en ouverture d’émission dans lesquels tu te mets en vedette, tu danses, tu chantes et tu nous lis des poèmes qu’un enfant de 7 ans aurait écrits. Comment dire… C’est… Pathétique.

Comme le titre de ton émission d’ailleurs. «Ça manque à ma culture». On ne veut pas d’un inculte comme animateur d’un magazine culturel, surtout pas à Télé-Québec. Sans contredit le plus mauvais titre de l‘histoire des titres des magazines culturels. En plus, tu en abuses pour présenter tes invités.

On ne veut pas non plus voir à Télé-Québec un animateur habillé comme un ado de Laval-des-Rapides. Même les ti-culs de Ramdam ont l’air plus sérieux que toi, Serge. Grow up, crisse. Enlève ton kangourou, mets une chemise, fais un homme de toi.

Pour toutes ces raisons, je me dois de te dire, Serge, que aussi homme-orchestre que tu puisses être, aussi «machine à idées, tornade d’énergie, puits de talent» qu’on te prétend, tu mérites d’être chassé de Télé-Québec. Reste donc à Historia!


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
9 commentaires
  1. Sophie Laroche says:

    Et comme si une fois ce n’était pas assez pour tout comprendre et absorder, on peut voir l’émission deux fois dans la même soirée. Non mais…!

  2. Serge Postigo says:

    C’est vrai que je suis nul.

  3. Serge Postigo 2 says:

    (note à moi-même: ne pas systématiquement tout lire ce qui se dit sur moi dans les Internets…)

  4. jo says:

    C’est vrai que ça passe mal………on dirait que M. Postigo aime bien s’entendre parler………….c’est pas naturel……..et à chaque fois qu’il parle c’est ainsi……….
    Mal dans sa peau ou il se prend pour un autre.
    Dommage…..Que vous arrive t’il M. Postigo?

  5. Isa says:

    Je trouve qu’il vous manque un peu de subtilité Mme Fisher. Ce n’est pas parce que on se vente d’écouter Télé-Québec qu’il faut nécessairement placer un ciboire non pas dans le texte.. mais dans le titre ! Belle culture, vous auriez intérêt à écouter davantage l’émission.

  6. Claire says:

    Je suis totalement en désaccord avec vous. Serge Postigo est très bon et il sait écouter les gens ce que bien des animateurs ne savent pas faire et la subtilité que vous n’avez malheureusement pas, Serge Postigo la possède.

  7. Marie-Pierre says:

    Oh, on dirait que cette personne a des bébittes dans la boîte à poux. Serge Postigo fait une job correct pas nécessaire d’en rajouter.

  8. BOZO says:

    J’ai fais une recherche sur internet sur Marie Claire Fisher, et ça m’a donné date de naissance 1931… ça explique tout….

  9. J_P_M says:

    Sur le commentaire fielleux visant l’âge (supposé) de Marie-Claire Fisher, deux petites remarques  1. faire de l’âgisme, c’est comme faire du racisme, et 2. la fameuse “recherche sur Internet” ayant donné l’âge de Marie-Claire Fisher est plus que suspecte, le chez Bozo est tout simplement tombé sur une homonyme !

Commenter