Vierge de Roxy

Numéro 135

5 au 11 décembre 2008

Un texte de
Catherine Bélanger

Publié le 5 décembre 2008 dans
Chroniques, Vierge de...

Vierge de Roxy

Épisode du 2 décembre 2008: gros down sale, Kaïn et les branchés du Plateau.

Quand on m’a dit que Cathy Gauthier avait sa série et que c’est même elle qui en avait eu l’idée originale, j’ai presque pleuré – de joie. C’était l’émission parfaite pour cette chronique.

Les chroniques Vierge de… proposent un résumé des récents événements de séries télévisées pour les téléspectateurs non initiés. Ne regardant moi-même pas la télévision sauf pour faire ces chroniques, je regarde le tout d’un œil chaste.

L’émission commence avec un plan de Roxy (que j’appellerai Roxanne, parce que ce n’est pas vraiment mon amie) dans un café avec une Diane Lavallée qui porte une perruque beaucoup trop grande pour elle.

– 60 points pour la qualité des costumes

Roxanne vante les qualités du café en poudre bu avec du lait aussi en poudre. Elle précise que, elle, les gens qui boivent des doubles espressos avec un nuage de lait chaud pas trop moussé (il me semble que c’est ce que le rédacteur en chef de P45 boit), ça l’énerve.

– 20 points pour le cliché du café en poudre

Roxanne dit que son groupe préféré est Kaïn.

50 points pour la franchise

Un garçon entre dans le café. Roxanne fait remarquer à la perruque qu’elle lui ferait bien des petits repas chauds.

– 20 points pour le manque de précision du langage

La perruque lui dit d’aller lui parler. Devant une Roxanne perplexe, la perruque précise que c’est correct si elle va lui parler, puisqu’elle est serveuse au café en question.

60 points accordés à la perruque pour sa logique

Le garçon commande un double espresso, avec un nuage de lait chaud pas trop moussé.

– 100 points pour le côté prévisible de sa commande

Arrive dans le portrait ce qu’on nous annonce comme étant un gars qui méprise Roxanne parce qu’elle vient de la région et qu’elle n’est pas très branchée, mais qui semble plutôt être son ami gai.

«Ce gars ne sera jamais intéressé à toi, Roxy, il est full faux classy débonnaire, un intello artiste bohème chic.»

– 20 points – est-ce que j’ai besoin de préciser pourquoi?

On nous présente deux nouveaux personnages, un inconnu et le gars qui était bon dans Minuit le soir, mais qui semble avoir tout perdu de son talent. Je ne comprends pas de quoi ils parlent.

100 points parce que cette scène inutile m’a permis de respirer un peu

Roxanne entre dans la cuisine de la place et parle avec un cuisinier immigrant. On comprend, par le jeu subtil, qu’il est amoureux d’elle. Elle dit: «Je suis dans un gros down sale, j’me sens comme dans un slow d’Éric Lapointe.»

45 points pour l’expression

Roxanne retourne dans le café. L’intello débonnaire paie sa facture et elle l’invite à sortir. Elle le gagne avec des billets de concert.

– 5 points parce qu’il ne lui demande pas quel est le concert
– 10 points parce que c’est Kaïn, et nous le savons trop bien

Première pause pub

Je vois une pub pour Les étoiles filantes. Quand je vois Normand Daneau, je regrette de ne pas avoir choisi cette émission pour en faire une chronique Vierge de…

L’image de Cathy Gauthier sur sa moto sur un fond cartoonesque nous annonce que Roxy recommence.

Retour sur les deux gars qui parlent «weird» dans un genre de garage. Ils parlent d’assurance.

Tout à coup, ça dérape. On comprend que le gars de Minuit le soir a arrêté de boire depuis une demi-heure, il voit des points noirs et fait de la fièvre. Il vire fou. Sans raison apparente, il se met à imiter un gars qui fait du vélo pendant le Tour de France. Ma mâchoire tombe et je décroche quelques secondes.

– 100 points parce que je ne comprends rien à cette histoire

L’ami gai apprend les rudiments de la bonne «bourgeoise du Plateau» à Roxanne pour qu’elle fasse bonne figure devant son mec:
– Kaïn = full régional comme groupe. Il lui conseille donc d’amener le gars voir de la danse contemporaine. Elle accepte.
– La dernière expo au musée = Over ratée et nulle à chier.
– Pierre Lapointe = dandy post-moderne.

0 point – j’en enlèverais encore, mais je crains qu’on en manque à la fin

Retour sur le gars saoul (qui ne nous a jamais paru saoul, d’ailleurs) qui se bat avec le gars au bar pour boire à même la pompe.

40 points pour la capacité du comédien à se mettre la tête sous la pompe

Plan sur la cuisine de Maman Bougon, la mère de Roxanne.

100 points pour l’investissement dans un nouveau décor

L’intello vient chercher Roxanne pour leur date.

300 points, parce que c’est vrai qu’il est beau, son gars

Oh. Elle est partie en laissant le gros ivrogne dans sa cuisine.

– 3 points parce qu’il boit du Scope

Pause pub

Une publicité de M pour musique avec Kaïn.

On est rendus le lendemain. Roxanne a eu une soirée hyper stimulante.

5 points parce qu’elle parle enfin comme du monde

Scène «à la Ramdam». On voit Roxanne gambader dans un décor tout rose. Elle se promène dans une forêt et cherche où brancher son séchoir.

0 point – vraiment?

Le beau garçon vient voir Roxanne au café. Coup de théâtre, il a rencontré quelqu’un en rentrant chez lui la veille. Il sort maintenant avec une fille qui conduit un truck et il s’en va voir un show de Kaïn.

– 10 points parce que je refuse que Kaïn s’en tire à si bon compte

L’émission finit. Et la saison aussi.

– 50 points parce que ça revient la saison prochaine

Score final: 302 points

Voir le résumé et l’extrait du dernier épisode sur le site de Radio-Canada.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
6 commentaires
  1. Ce n’est pas le bon résumé…
    Le lien nous amène vers un épisode de VIrginie.
    Ceci dit j’ai vraiment rit en lisant ta chronique…

  2. Rocklapin says:

    Ta rien comprie a la serie .C’est tellement rafiné et touchant!

  3. Véro B. says:

    J’ai hâte de comparer tous les scores une fois que tu en seras à ta vingtième chronique! On va apprendre plein de choses sur toi. ;)

  4. À noter que sans le beau garçon, cet épisode n’aurait eu que 2 points.

  5. Je viens de lire vos commentaires …. très très fort!!
    J’ai une suggestion: Si vous savez ce qui est drôle, écrivez une émission et tenter de la vendre à un diffiseur!! (Bonne chance!)
    Vous dénigrez notre projet d’une façon totalement gratuite. Vous ne savez même pas de quoi vous parlez… mais chose certaine, vous en avez du temps à perdre!!

    Cathy Gauthier… alias Roxy

  6. Julie L. says:

    Si au moins l’émission Roxy avait des choses intelligentes à dire…malheureusement selon l’épisode que j’ai analysé dans mon cours de télévision au Cégep, J’ai découvert qu’on dénigre les gens souffrant de dépression en les traitant de folles, et que cette sitcom tourne autour des valeurs États-Uniennes tel que le matérialisme et l’individualisme…où sont les valeurs québécoises? Je suis bien fière de ne pas me reconnaître dans ces personnages…sauf peut-être bien dans celui de Louise…la seule humaine du groupe.

Commenter