Sans Souci Social Belga Club

Numéro 136

12 au 18 décembre 2008

Un texte de
Olivier Delloye

Publié le 12 décembre 2008 dans
Audio, Mon mixtape

Sans Souci Social Belga Club

Chaque semaine, P45 invite une personnalité à concocter une playliste à thème. Cette fois, Olivier Delloye nous offre une compilation de groupes qui jouent dans l’underground (au sens littéral) belge.

Dans une cave d’amis, de frères dirais-je, on a aménagé un bar. Cela s’appelle le «Sans Souci Social Club».

Des frigos, des bières, des bougies, des enceintes, un lieu qui ressemble au Cavern Club de Liverpool en plus petit, pas encore aussi mythique, mais surtout inconnu de l’État belge et de ses règles de sécurité.

On y fait des concerts. À la fin, un chapeau tourne. Tu donnes ce que tu sens.

Quand on «fait DJ», j’aime passer Weezer, De la Soul, Roots, Cornershop, Calexico, Gang of Four, Beastie Boys, ou encore Desmond Dekker.

Mais là, P45 m’a dit: «fais le fier, que du Belge!». Oui, mais c’est dur en 12 morceaux. Si tu es belge et que tu écoutes ça, tu vas te dire: «Qué naze ti, il met que les connues et il a pas mis ça ni ça… et il a oublié ça… et que du pop-rock.»

Bein oui, mais je fais découvrir la grande porte avant de montrer les soupiraux, coco. Et je dirais mieux: je mets ce que je veux, gros! (J’ai un regret, pas avoir placé «MILLIONNAIRE» dans ma phrase par contre…)

Ça commence par Chuck Norris – parce qu’à la «Cave», j’aime mettre ça.

Comme prophète, j’aurais pu mettre Jean-Claude Van Damme, il est belge. Mais le Chuck est fort aussi, même s’il est ricain. Puis arrive dEUS. Les pionniers. Ce morceau c’est leur «Bohemian Rapsody» à eux, leur «Paranoïd Androïd». Puis Girls in Hawaii, puis… enfin merde, tu liras la liste.

Y a un interlude un peu «trompette-boum-fanfare» (Combo Belge). C’est le générique d’une émission incroyable… et tellement belge. Tu tapes «Strip Tease émission» dans YouTube et tu verras le super peuple et le plat pays qu’est le mien. Bon y a pas que ça chez nous, mais c’est quand même drôlement bordélique, pathétique et attachant la Belgique.

Bon. T’as qu’à écouter. Si tu es promoter/étiquette manager (un truc du genre) du Canada et que tout ça te parle, écrit au bureau de la rédaction qui transmettra.

Mon passeport est en règle, je n’ai pas peur en avion ou sous 2 m de neige. Et je suis fan de Wolf Parade, Silver Mt Zion, Apostle of Hustle, du Divan Orange, d’Otarie et d’André-Philippe Gagnon. Nan, là je déconne.

Olivier a 27 ans et travaille en Belgique en tant que booker et agent de promotion pour 62 TV Records/Nada Booking.

Comme il a envie de revenir un jour dans la Belle Province, il a subtilement glissé dans son mixtape des groupes de l’étiquette pour laquelle il travaille. Histoire de revenir gratuitement avec eux. C’est aussi ça le pragmatisme à la Belge (connu jusqu’à l’ONU, hein).

Il vient avec des frites, avec une énorme envie de boire tes bières et de traîner dans tes salles de concerts, l’ami montréalais.

Sans Souci Social Belga Club



Playliste:

– Chuck Norris (extrait)

– dEUS – Suds & Soda

– Girls in Hawaii – Flavor

– Evil Superstars – Oh Girl

– Combo Belge – Générique de Strip Tease

– Austin Lace – Guess Who

– The Tellers – Second Category

– Sharko – Excellent (version au ukulélé)

– Das Pop – Electronica for Lovers

– Flexa Lyndo – Thank The Scene

– Girls in Hawaii – Found in the Ground

– Ghinzu – Do You Read Me

– Des nouvelles de Steven Seagal


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Commenter