Station Square-Victoria

Numéro 22

1er  octobre au 4 novembre 2004

Un texte de
Gabrielle Lecomte

Publié le 1 octobre 2004 dans
Chroniques, Métrocritique

P45 voyage beaucoup. Une métrocritique, c’est un condensé++ de tout ce que vous vous êtes déjà dit tout bas à propos d’une station de métro de Montréal. Ce mois-ci, la station Square-Victoria.

p_metrocritique_1004.gifSituation géographique
Sur la ligne orange dans le Vieux-Montréal où il y a déjà eu, paraît-il, un marécage… maintenant que le marécage n’est plus là, il y a tout plein de choses comme une statue de Victoria reine de Grande-Bretagne et d’Irlande et impératrice des Indes, la Bourse, le Centre de commerce mondial, des hôtels très chics qu’on imagine plein de vedettes dedans. Sortie Saint-Jacques, on trouve l’immeuble de TQS et si vous niaisez là assez longtemps, vous pouvez être à peu près certain d’apercevoir soit Yannick Marjot, soit un quelconque lofteur déchu ou encore un présentateur télé qui donne trop son opinion.

Climat
Jaune, lumineux et clair, oh surprise, crasseux et rouillé, mais pas épeurant.

Architecture et décoration
Genre « épuré » petite tuile jaune-beige et brique brune et blanche. Ça se voulait de style «International» étant donné qu’on est dans le quartier «International», mais c’est surtout drabe pour une station si stratégiquement située et tant fréquentée des touristes. Il y a quand même la sortie de Métro Art Nouveau directement venue de PARIS et que les gens éduqués appellent «entourage Guimard». On trouve ça joli ici, mais il n’y a pas vraiment de quoi impressionner un touriste français. À l’intérieur près des escaliers il y a une murale qui peut se confondre aisément avec ce que je qualifierais de «christie de grand mur de rouille».

Il y a aussi, depuis cet été, un genre de cylindre de parachute où sont censées être projetées des images de nature qui devraient promouvoir le Jardin botanique, l’Insectarium, le Planétarium et le Biodôme… mais dans la réalité, c’est plus souvent les erreurs de programmation qu’on voit projetées… la bande sonore de grillons fonctionne toujours par contre. Dehors, le Square-Victoria est un joli square avec une jolie fontaine.

Clientèle
Des gens qui travaillent dans des banques, des rouleux de sushis, des graphistes… des gens très à la mode avec des cheveux à la fine pointe de la tendance. Dieu merci il y a des musiciens pour donner un peu de joie à cette un peu triste station. Effectivement, le tunnel vers TQS doit être LE spot le plus convoité de tout le réseau par les musiciens, comme c’est un long tunnel à traverser, on a tout le temps d’apprécier la musique ou de se retenir de rire tout seul… en général la qualité est bonne et il y a même des fois le claviériste qui joue THE FINAL COUNTDOWN.

Constat final
Un peu trop maganée. Sauvée de justesse par le FINAL COUNTDOWN qui lui vaut au moins un point d’extra. Note 6.5/10.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Nous sommes désolés, il n'est pas possible de réagir à cet article pour le moment.