Station Viau

Numéro 14

4 au 12 mars 2004

Un texte de
Gabrielle Lecomte

Publié le 5 mars 2004 dans
Chroniques, Métrocritique

P45 voyage beaucoup. Une métrocritique, c’est un condensé++ de tout ce que vous vous êtes déjà dit tout bas à propos d’une station de métro de Montréal. Ce mois-ci, la station Viau.

p_metrocritique_0304.gifSituation géographique
Nommée en l’honneur du monsieur des biscuits, sur l’avenue Pierre-de-Coubertin, près de plein d’attractions telles que le Stade Olympique, le Biodôme, l’Aréna Maurice-Richard, le Centre Pierre-Charbonneau, le YMCA, le Parc Maisonneuve et le très bleu/lumineux/spatial cinéma Starcité. C’est aussi près de chez mon amie Marie-Eve.

Climat
L’hiver, c’est froid: le gars du dépanneur travaille avec son manteau. On pourrait penser que ce serait drôle s’il se déguisait en biscuit Viau à la place, mais ce serait peut-être difficile de se mouvoir et de remettre la monnaie. Il serait plus vulnérable, un peu comme une tortue.

Architecture et décoration
Peu profond. Les murs sont comme en corduroy de roche. Il y a un escalier de trop de chaque côté du quai. C’est un grand espace rectangulaire, comme un vaste gymnase d’école primaire, ce qui est très bien pour faire sécher sa collection de timbre ou jouer au ballon chasseur. Idéal aussi pour faire danser de la danse en ligne à des Chinois, que m’a dit mon amie Marie-Eve. Il y a une grande murale de tuile qui fait très école polyvalente, comme dans le temps où c’était la guerre du rock contre le disco pis que les jeunes portaient des moustaches et que c’était juste normal, pas juste pour faire le comique.

Musiciens
Quand y a du baseball, il y a des joueurs de trompette en plastique. Sinon, comme dirait mon amie Marie-Eve, ce serait hot qu’il y ait une discothèque mobile de cabane à sucre pour faire danser le monde en ligne.

Clientèle
Des amateurs de baseball, de cinéma, de lynx ou de Caillou, bref des gens qui portent des casquettes. Et bien sûr mon amie Marie-Eve, qui en passant n’est pas un invertébré marin avec qui j’imagine des conversations parce que je suis très seule dans la vie, mais bien un être humain qui parle et ne porte pas de casquette.

Constat final
Bon, pour la danse. Note: 8/10


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire

Nous sommes désolés, il n'est pas possible de réagir à cet article pour le moment.