Vierge de Belle-Baie

Numéro 151

24 au 30 avril 2009

Un texte de
Catherine Bélanger

Publié le 24 avril 2009 dans
Chroniques, Vierge de...

Vierge de Belle-Baie

Épisode du 20 avril 2009: Princesse astronaute, pêche et kit léopard.

Quand j’étais adolescente et que je regardais beaucoup la télévision, je me souviens avoir été souvent frustrée à l’approche des séries éliminatoires.

Je savais que deux soirs par semaine, à Radio-Canada, on remplacerait mes téléromans au profit de tous ses fans qui ne juraient que par Jeff Hackett.

Il y a une semaine, quand on m’a annoncé que le Canadien allait être de la fête encore une fois cette année, je me suis dit qu’il fallait bien que je regarde de quoi il en retournait.

C’est pourquoi, lundi soir, j’ai syntonisé ma télé au 2, et que j’ai attendu que ça commence. J’ai attendu, attendu, et, comme la fille dans la chanson de Joe Dassin, le hockey n’est jamais venu. C’est plutôt Belle-Baie qui m’est apparue. Tiens, beau sujet pour une chronique Vierge de…

Les chroniques Vierge de… proposent un résumé des récents événements de séries télévisées pour les téléspectateurs non initiés. Ne regardant moi-même pas la télévision sauf pour faire ces chroniques, j’analyse le tout d’un œil chaste.

Le déroulement

Le générique d’ouverture est en quelque sorte un hommage aux paysages du Nouveau-Brunswick.
5 points parce que ça justifie la coproduction Nouveau-Brunswick-Québec.

Un long moment s’écoule sans que je comprenne quoi que ce soit. Puis, on voit la Princesse astronaute sans son costume. Elle est dans un restaurant et elle discute avec le maire, qui lui propose d’être l’ambassadrice de je ne sais pas trop quoi.

La scène est souvent filmée de l’extérieur du restaurant. De ce fait, on voit Princesse astronaute avec des stores horizontaux dans le visage.
20 points parce qu’on imagine ainsi qu’elle se sent prisonnière de la situation.

Maude Guérin, vêtue d’une longue nuisette en léopard, de l’autre côté de la rue, les espionne de sa fenêtre.
100 points parce qu’un homme que je crois être Dany Devito est étendu sur son lit et la regarde faire.

Alors que Princesse astronaute se fait offrir de représenter la population et que Maude Guérin s’apprête à célébrer le retour de Bleu Nuit, deux hommes sur un quai discutent de droit de pêche, de mondialisation et de bien commun.
40 points parce que Ricardo Petrella, Carole Poliquin et Françoise David seraient fiers d’eux.

La chanteuse-comédienne (CC) va et vient dans son appartement et semble gêner un couple qui a visiblement peur de s’embrasser devant des gens.
-60 points parce que je ne suis jamais allée au Nouveau-Brunswick, mais que je doute que les jeunes femmes y portent des casquettes de marin pour sortir, comme le fait CC.

CC, qui n’est pas stable avec son accent néo-brunswickois, est sur un bateau avec un beau garçon.
15 points parce que le bateau porte un nom: Ti-Pit II

Première pause publicitaire
Je zappe. Je me ramasse au 6, vois que, finalement, il est là le hockey, et que c’est 3 à 2 pour les jaunes. Ça me déprime, je retourne au 2 et je vois une pub de yogourt. Parce que c’est comme ça, il y a plus de pots de yogourt dans ma télévision qu’il y en a à mon épicerie.

Me revoilà à Belle-Baie. Princesse annonce à son chum, qui est aussi celui de Sophie Laurin, et qui a un brin de foin dans la bouche, qu’elle a dit oui au maire.
-30 points parce qu’il se fâche et qu’il lance sa brindille par terre avant même d’avoir vérifié si c’était une poule ou un coq.

Des hommes en habit discutent de plan d’affaires.
-98 points parce que c’est tourné comme une publicité de Stephen Harper qui parle avec ses députés autour d’une table en pleine période électorale.

L’ex du chum de Princesse et de Sophie Laurin, Kate, se pointe dans le village et ça crée tout un émoi. Princesse se cache dans les toilettes.
0 point parce que je ne trouve rien à ajouter à ça.

Kate cruise le chum.
30 points parce que la femme léopard y va de cette jolie phrase: «C’est comme Cher ou Barbara Streisand, ça fait des mois qu’elle prépare son comeback.»

Gilbert Sicotte, tout habillé en blanc, apparaît en fade in derrière un jeune homme.
-10 points pour moi parce que j’en suis restée bouche bée et que j’ai arrêté de prendre des notes pendant 2 minutes.

Deuxième pause publicitaire
Toujours 3-2. Bel arrêt de Carey Price.
Une publicité de jeans se transforme en publicité de pâtes Alfredo au poulet.

CC pleure parce que juste avant la pause, elle a vu le pied ensanglanté de sa grand-mère qui se décompose. Karmina, la vampire de Chambre en ville, lui explique que c’est normal.
-30 points parce que c’était vraiment dégueulasse.

Sous les bons conseils de la dame léopard, «Écoute-moi ben! Faut qu’tu sois toute sauf dole, à souèr», Princesse prépare un barbecue à son chum et on devine qu’ils vont finir par baiser sur le gazebo.
30 points parce que l’amour en nature, y a que ça de vrai.

FIN
Score final: 12 points

+++ Gagnez un voyage à Caraquet!


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. Angélique Soleil Lavoie says:

    Moi aussi je suis écoeurée des pubs de yogourt.

    D’ailleurs, Sarah Haskins (que je vénère), avait fait un bon Target Woman sur le sujet.
    http://current.com/items/88941392_sarah-haskins-in-target-women-yogurt-edition.htm

Commenter