Vierge de Loft Story 6

Numéro 156

28 mai au 9 juillet 2009

Un texte de
Catherine Bélanger

Publié le 28 mai 2009 dans
Chroniques, Vierge de...

Vierge de Loft Story 6

Des mèches, des sourcils et Fu Manchu

Depuis plusieurs semaines, on m’implore de faire une chronique sur Loft Story 6. J’ai hésité longtemps. J’ai été accro à Loft Story 1, puis j’ai fait une croix sur les télé-réalités.

C’était la saison où Renée-Claude Brazeau, Philippe Fehmiu et Pierre Mailloux s’activaient sous l’oeil bienveillant de Guy Cloutier.

Ah, la belle époque! Nous étions naïfs et prêts à tout, comme les lofteurs, dont le but, à l’époque, était de trouver l’amour sous nos yeux.

En regardant un épisode de la dernière semaine de la saison 6, je me suis dit qu’il n’y avait aucun danger que je reste accrochée. Voici donc la chronique Vierge de Loft Story 6.

Les chroniques Vierge de… proposent un résumé des récents événements de séries télévisées pour les téléspectateurs non initiés. Ne regardant moi-même pas la télévision sauf pour faire ces chroniques, j’analyse le tout d’un œil chaste.

Prélude

Avec tout ce qu’on raconte sur Loft Story, je me suis dit qu’il valait mieux que je m’arme d’une équipe de renfort pour pouvoir suivre. J’ai donc réuni une version réduite du comité éditorial de P45, pour finalement me rendre compte que j’étais tout à fait capable de comprendre seule l’intrigue de l’émission.

Quelques personnes sont enfermées et sont prêtes à tout pour gagner de la pacotille. Mes assistants ne servaient donc qu’à me dire le nom des lofteurs quand je les leur demandais.

Sans eux, toutes les filles se seraient appelées Les Mèches, et les garçons, Sourcils, Fu Manchu et L’Autre.

On s’installe et l’émission commence. Oh non, ça ne commence pas vraiment, c’est une publicité de Brault & Martineau.

OK, c’est parti.

Épisode 58: l’inconnu

1. SébastienLoft raconte qu’avant son entrée dans le loft, il avait imprimé une série de fausses cartes sur lesquelles on pouvait lire de faux messages du maître. Il avoue avoir même caché l’immunité dans sa chaussette.

CatherineP45: «Wooo.»

JulienP45: «Tellement dommage. Pauvre Sébastien, il en a trop mis dans les affaires qu’il a préparées. Tout son jeu était dans les accessoires!»

MarineP45 renchérit: «Il aurait dû avoir un plan B.»

2. CynnyLoft se promène dans le loft et affirme qu’elle est dans le loft pour avoir du fun. Au même moment, elle passe devant une porte qui s’ouvre. Un inconnu d’une quarantaine d’années entre dans le loft. Grâce à l’aide d’HuguesLoft, on apprend qu’il est Ukrainien, qu’il s’appelle Sergiy(Loft) et qu’il ne parle que le russe.

DominiqueLoft y va de cette belle remarque: «Un humain qui entre dans le loft. C’est sûr qu’on est curieux!»

XavierP45 dit: «Il ressemble à John, dans Lost

HuguesLoft ajoute: «Ce gars-là est hétérosexuel!»

JulienP45 déclare: «Y est laid! C’est Popeye!»

L’humain suscite beaucoup de commentaires.

3. SergiyLoft veut dormir dans le lit de DominiqueLoft et y trouve un soutien-gorge.

XavierP45 et JulienP45 sont crampés.

4. Dans le loft, les avis sur l’humain sont partagés.

HuguesLoft a peur: «C’est un lutteur ou ben d’quoi. Mais c’est p’t-être un tueur, aussi.»

CynnyLoft, elle, l’aime bien: «Ça m’attire, des gars comme ça. Il est mystérieux.»

XavierP45 est épaté: «Ayoye! Elle a craqué, hein?»

JulienP45 n’en croit rien: «Voir qu’elle est charmée!»

5. Pause publicitaire

Un shampooing anti-frisottis. JulienP45 me fait une mauvaise blague.

XavierP45 n’en revient pas encore du lien qui unit CynnyLoft et SergiyLoft, mais il a oublié le nom de l’humain.

MarineP45, une fille, le sait, elle: «C’est Sergiiiiiiy!»

6. Retour dans le loft

On ne sait plus si SergiyLoft est gentil ou méchant. P45 est anormalement silencieux. La tension monte dans le loft. L’humain commence à ne plus être fin.

JulienP45: «Faut que Cynny couche avec. Faut qu’elle frenche.»

Les lofteurs font des blagues.

JulienP45 est rendu à genoux par terre.

XavierP45 se frappe la tête avec un coussin.

7. Pause publicitaire

On apprend que Michel Jasmin a perdu 33 livres.

8. Retour dans le loft

SergiyLoft jette un emballage de brosse à dents à la poubelle. DominiqueLoft n’entend pas à rire avec le recyclage et compte bien le faire comprendre à SergiyLoft.

XavierP45 s’énerve parce que Dominique lève ses jambes en l’air.

JulienP45 ne semble pas moins impressionné: «Moi je l’aime, Dominique, quand elle est de même. C’est ma préférée.»

9. HuguesLoft, DavidLoft et SébastienLoft suivent un cours d’art martial avec SergiyLoft.

Puis, l’homme sort son didgeridoo. PriscillaLoft sort sa flûte à bec. HuguesLoft fait des percussions comme il peut. DominiqueLoft danse. C’est la joie. Tout le monde participe.

JulienP45 rit, est couché par terre et tape sur ses cuisses: «Hugues se tape sué schnolles!»

JulienP45 s’étouffe.

10. CynnyLoft est contente parce qu’elle y a vu une belle communion. Elle trouve SergiyLoft mystérieux et puissant.

XavierP45: «Mon Dieu, elle découvre le monde!»

11. Pause publicitaire

CatherineP45, XavierP45 et JulienP45 en chœur en voyant un animal sur une sécheuse: «Ark!»

MarineP45: «Depuis quand qu’il y a des furets dans les annonces de Bounce?»

12. Retour dans le loft

Les lofteurs jouent à la chaise musicale. SébastienLoft gagne. Le prix est une nuit au Hilton. Tout le monde capote. Wow wow wow.

JulienP45 est énervé parce que le maître annonce qu’il réduit le nombre de pièces accessibles aux lofteurs.

MarineP45 m’explique qu’ils n’ont déjà plus accès à la lumière du jour.

13. Conclusion

À ce qu’il parait, je suis tombée sur un bon épisode.

MarineP45: «Je ne peux pas croire qu’ils nous ont donné un show plate de même hier.»

JulienP45: «Fuck, ouin, une chance t’as pas regardé ça. Fuck. C’était plate.»

Comme l’émission 58 était meilleure que la 57, je lui donne 100 points.

Score final: 100 points

Pour bien comprendre l’intensité de l’humain, regardez, sur le site de Loft Story, la vidéo saisie lors de son départ.


Collaborez, vous aussi, au magazine P45, ou envoyez-nous vos idées pour les chroniques Approuvé-réprouvé ou encore P45 hebdo: courrier [à] p45.ca.

Discussion

Appréciations
Tweets
Sans commentaire
  1. S.ébastien says:

    Si vide…et toujours aussi faussement émouvant.

Commenter